Invité par la FFF, pourquoi Ribéry ne veut pas aller au Brésil ?

Invité par la FFF, pourquoi Ribéry ne veut pas aller au Brésil ?
COUPE DU MONDE 2018

COUPE DU MONDE - La mort dans l'âme, Franck Ribéry avait annoncé son forfait pour la Coupe du monde le 6 juin dernier. Malgré ce crève-coeur, le meilleur joueur français a refusé l'invitation à venir au Brésil lancée par la Fédération française de football. Il ne devrait pas assister au quart de finale que ses coéquipiers disputent face à l'Allemagne, son autre pays de coeur.

Didier Deschamps n'aura pas le bonheur de voir Franck Ribéry au Brésil. Mardi, le sélectionneur avait annoncé que la Fédération française de football avait envoyé un carton d'invitation aux grands absents tricolores. Au premier rang desquels, évidemment Franck Ribéry, mais il semblerait qu'il soit resté lettre morte. "Evidemment, ça me ferait plaisir et au groupe qu’ils soient là vendredi et de les voir", espérait même le coach des Bleus, mardi. 

Des motifs multiples

Si Clément Grenier, actuellement en stage à Tignes avec l'OL, et Steve Mandanda viendront probablement (sous réserve de l'accord de Marcelo Bielsa et de Jean-Michel Aulas) supporter les Bleus à l'occasion du quart de finale face à l'Allemagne, l'hypothèse de voir Kaiser Franck dans les tribunes du Maracana paraît mal embarquée. L'Equipe, sur son site Internet, se veut formel : "Selon nos informations, Franck Ribéry ne viendra pas au Brésil assister au quart de finale de la France contre l'Allemagne, vendredi." 

L'envoyé spécial de RMC à Ribeirao Preto, le QG des Bleus, Mohamed Bouhafsi a indiqué sur son compte Twitter que "Ribery a décliné l'invitation, il est en famille. Il a remercié la FFF". D'autres, encore, évoquent des douleurs persistantes au dos.

Rédhibitoire pour l'avenir ?

Ces fameuses douleurs qui l'ont contraint à faire l'impasse sur cette Coupe du monde. Ces fameuses douleurs qui ont provoqué la sortie surréaliste du médecin des Bleus, Franck Le Gall, en tout début de compétition. Quand celui-ci expliquait que si Franck Ribéry n'était pas au Brésil, c'est parce qu'il avait peur des piqûres. Franck Ribéry veut-il éviter d'avoir à croiser la route du doc des Bleus qui l'a recadré ? C'est toute la question. Car, à 31 ans, et même si Noël Le Graet assurait compter sur le Munichois pour l'avenir , il lui faudra bien refaire sa place dans le groupe qui doit ensuite jouer l'Euro 2016.
 

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent