Journalistes et prostituées : quand Didier Deschamps fait du chantage

COUPE DU MONDE 2018
LCI

à lire et à regarder sur

EQUIPE DE FRANCE - Interrogé sur le comportement de ses joueurs avant la Coupe du monde, Didier Deschamps a tenu à rappeler, dans une interview au Monde, qu'il ne pouvait pas les enfermer et a fait part de son énervement. Quitte à menacer les journalistes de sortir des dossiers les concernant.

Sur le terrain, Didier Deschamps était réputé pour sa hargne en défense. Une qualité qu'il a visiblement conservée en passant sur le banc de touche. Dans une interview accordée au Monde , le sélectionneur de l'équipe de France a tenu à protéger ses joueurs, contre lesquels les journalistes se montrent trop malintentionnés, selon lui. Rappel de Knysna, dérapages faciles avec les réseaux sociaux, crainte de nouveaux débordements : le champion du monde 1998 en a assez qu'on lui parle toujours des mêmes choses. Et il l'a fait savoir.

Sur Knysna, d'abord. ''Si vous pouviez ne plus en parler…'', souffle-t-il. L'affaire de la grève reste l'un des plus gros scandales du sport français et plusieurs des joueurs concernés (notamment Patrice Evra, capitaine à l'époque) sont toujours les leaders aujourd'hui. Mais Deschamps implore l'oubli. 'On ne peut rien y faire, c'est acté. Il s'est passé ce qu'il s'est passé. Et ce n'est pas en reparlant de ça qu'on va arranger ou améliorer ce qui nous attend. Et ce qui nous attend, c'est le Mondial au Brésil et l'Euro en France en 2016.''

''Vous pouvez avoir des dossiers sur les joueurs, mais j'en ai aussi sur vous''

Reste que la trace qu'a laissé cette affaire au sein de l'équipe est difficile à jauger. D'autant que les médias, selon l'ancien entraîneur de Marseille, jouent les vautours, à guetter la brebis qui s'éloignerait du troupeau. ''Le football a toujours été l'objet de récupérations politiques, argumente Deschamps. C'est le sport le plus médiatisé, le plus exposé, et il sera toujours décrié. Tout n'était pas tout beau tout mignon non plus en 1998 . Mais une équipe qui gagne est forcément aimée.'' Alors, bien qu'il ait établi des règles internes, il ne promet pas un parcours sans tache, et a conscience que ''la moindre étincelle peut provoquer un incendie''.

''Mais je ne veux pas non plus des agneaux qui ne bougent pas, renchérit DD. Et on ne va pas aller au Brésil et se couper du monde en se mettant dans un bunker.'' Même si, comme le fait remarquer le journaliste, il y a un bordel à côté de l'hôtel où logeront les Bleus ? Et c'est là que ça dérape, que l'ex milieu défensif se rue à l'attaque. ''Je ne le savais pas, mais apparemment vous êtes mieux renseignés que moi, charge le Basque. C'est bizarre, parce que vous devez fréquenter les mêmes endroits que les joueurs. Quand on va jouer en Ukraine, je sais aussi que les soirées des journalistes sont très animées…''

Non content de l'effets provoqué, Deschamps poursuit sa montée. Quitte à frôler le chantage. ''Vous allez dans les mêmes endroits mais curieusement, ça se sait moins. Souvent, j'arrive à le savoir quand même. Au cas où. Parce que vous pouvez avoir des dossiers sur les joueurs, mais j'en ai aussi sur vous. C'est bien de savoir ce qui se passe. Après, chacun fait ce qu'il veut…'' Qui a dit que l'homme le plus renseigné de France était le ministre de l’Intérieur ?

Sur le même sujet

Lire et commenter