Le journal des Bleus : Debuchy et Sakho titulaires contre l'Allemagne, le grand flou en attaque

Le journal des Bleus : Debuchy et Sakho titulaires contre l'Allemagne, le grand flou en attaque

EQUIPE DE FRANCE - Le déroulé du dernier entraînement avant le quart de finale contre l'Allemagne et ce que nous cache Didier Deschamps concernant l'équipe qu'il compte aligner composent notre gazette du jour.

Dernière séance sous le cagnard au Maracana
Les 23 joueurs composant le groupe France se trouvaient sur la pelouse de l'enceinte mythique jeudi à 13h (18h heure française) pour le tout dernier entrainement avant le tant attendu France-Allemagne, vendredi, même heure, même endroit, en quart de finale de la Coupe du monde. Mathieu Debuchy et Mamadou Sakho, respectivement touchés au psoas et aux adducteurs il y a peu, ont donc bien pris part à l'intégralité de cette séance à huis clos. Où l'on a d'abord pu constater qu'il devrait faire très chaud durant le match, le terrain étant aux trois quarts exposé au soleil brûlant (du début d'hiver) de Rio de Janeiro (28°C). La raison pour laquelle les Bleus ont commencé très doucement, enchaînant des petites courses avec ballon, des jongles dans le rond central, quelques étirements et un exercice de une-deux mené au petit trot et dans un grand silence, que seuls les cris du préparateur physique Eric Bedouet ont troublé.

Deschamps recompose sa charnière et maintient le flou
L'opposition qui a suivi, censé mettre les joueurs dans le rythme du match, n'a livré aucun enseignement sur la composition de l'équipe qui débutera vendredi puisque le coach a encore allègrement mélangé titulaires et remplaçants. Exactement comme il l'avait fait à la veille de Suisse-France (2-5) et de France-Nigeria (2-0).

La seule différence avec les équipes composées juste avant le 8e de finale est la reconstitution, dans le même onze, de la charnière Varane-Sakho, ce qui implique, sans le moindre doute, que le défenseur de Liverpool retrouvera sa place au détriment de Koscielny. Pour le reste, c'est complètement illisible.

Au milieu, le sélectionneur peut aussi bien titulariser Sissoko, comme contre la Suisse, que Pogba, comme contre le Nigeria, en compagnie des indéboulonnables Cabaye et Matuidi. Enfin, en attaque, c'est encore moins clair. Comme avant la Suisse et comme avant le Nigeria, Benzema et Giroud n'ont pas été associés lors de cette opposition de veille de match. Ce qui laisse penser qu'ils pourraient bien de nouveau l'être en match, comme contre la Suisse et comme contre le Nigeria. D'autant que le profil des latéraux allemands, défenseurs centraux de formation pour la plupart, ne devraient pas contraindre la star du Real Madrid à fermer son couloir gauche.

Cependant, l'entrée tonitruante de Griezmann en fin de match lundi à Brasilia pourrait avoir convaincu Deschamps. À moins que le coach ne tente un de ces paris très osés dont il a le secret en faisant débuter un Rémy qui semble accuser le coup depuis qu'il a débuté le match contre l'Équateur (0-0) sur le banc. Ses points forts, la vitesse et la prise de profondeur, correspondent en effet parfaitement aux points faibles de la défense allemande. En outre, ce choix pourrait remobiliser d'un coup l'attaquant de Newcastle.

Allez, on se mouille, notre équipe probable : Lloris – Debuchy, Varane, Sakho, Evra – Pogba, Cabaye, Matuidi – Valbuena, Giroud, Benzema

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Variant Omicron : le Japon ferme ses frontières, réunion d'urgence des ministres du G7 à Londres

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.