Le journal des Bleus : Varane, déshydraté, a passé la nuit dernière à l'hôpital

Le journal des Bleus : Varane, déshydraté, a passé la nuit dernière à l'hôpital

ÉQUIPE DE FRANCE - Le cas de Raphaël Varane qui devient particulièrement préoccupant après une nouvelle hospitalisation et une séance d'entraînement des plus ludiques sont au menu de notre gazette du jour.

Faut-il s'inquiéter pour Raphaël Varane ?
À 21 ans, il a déjà le CV médical d'un joueur en fin de carrière. Mais on parle là de très lourdes opérations au genou qui, selon lui, ne sont plus qu'un lointain souvenir. Au Brésil, c'est, officiellement, une gastro-entérite qui l'avait conduit à se rendre à l'hôpital puis à débuter le match contre l'Équateur (0-0) sur le banc. Problème : Mamadou Sakho, touché à une cuisse, avait dû lui céder sa place à l'heure de jeu et le défenseur madrilène n'avait pas pu totalement récupérer. On l'avait guetté en zone mixte, à la fin du 8e de finale face au Nigeria (2-0) lundi. En vain. Même Laurent Koscielny et Moussa Sissoko, retenus par le contrôle antidopage, étaient pourtant passés en coup de vent devant les journalistes avant de filer en toute hâte dans le bus des Bleus.

Mardi, à l'entraînement, on ne l'a toujours pas vu, au contraire de Karim Benzema, Mathieu Debuchy et Patrice Evra, les trois autres joueurs exemptés d'entraînement, que l'on a aperçus au moment de leur arrivée et de leur départ du stade Santa Cruz de Botafogo. Ces trois-là sont restés aux soins. Raphaël Varane est, lui, resté à l'hôtel. Selon les informations de nos confrères brésiliens de Globo , dont on sait qu'ils font le pied de grue devant l'hôtel des Bleus quasiment 24h/24, c'est dans l'avion du retour de Brasilia que des symptômes de déshydratation se sont déclarés. Le Madrilène a ensuite passé la nuit à l'hôpital de Ribeirao Preto avant d'en sortir mardi matin à 8h45. En cause : la chaleur à Brasilia, qu'il n'aurait pas supportée. Personne, dans l'encadrement ou le staff de l'équipe de France, n'a voulu nous confirmer cette information. Tandis que la FFF a assuré à Globo que le joueur est resté au camp de base des Bleus pour recevoir des soins de balnéothérapie...

Séance d'entrainement à la carte pour les Bleus
Le moral était cependant au beau fixe du côté du reste de la troupe. De 13h à 14h, les titulaires face au Nigeria se sont livrés à une séance très légère (un footing en compagnie du préparateur physique Éric Bedoutet et des étirements), exception faite de Karim Benzema, Raphaël Varane (donc), Patrice Evra et Mathieu Debuchy, restés dans les vestiaires sous-terrains du stade du Botafogo de Ribeirao Preto. Alors que Laurent Koscielny, comme à son habitude durant les deux jours suivant un match, est resté assis sur un banc pour assister à l'opposition entre remplaçants.

On a aussi vu Didier Deschamps, après être resté de longues minutes dans les vestiaires, s'entretenir avec Olivier Giroud sur la pelouse... Ceux qui n'ont pas joué ont eu droit à un toro disputé dans l'hilarité générale, puis à une opposition sur un petit terrain où les gardiens, Mickaël Landreau et Stéphane Ruffier, se sont fait plaisir. Dans le même temps, Yohan Cabaye, Paul Pogba et Olivier Giroud s'amusaient, eux, à enrouler des frappes. On s'occupe comme on peut.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal, mode d'emploi : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

EN DIRECT - Covid-19 : Pfizer va investir plus de 500 millions d'euros en France sur cinq ans

Après "cinq ans de déclin", la France est-elle passée septième puissance économique mondiale ?

Alerte au tsunami du Japon aux États-Unis : la menace terminée mais d'importants dégâts aux Tonga

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 14 janvier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.