Heureux élus, réservistes et calendrier : la liste de Didier Deschamps, mode d'emploi

CE QUI NOUS ATTEND - Ce jeudi 17 mai, dans le JT de 20H de TF1, Didier Deschamps va dévoiler les 23 joueurs français, plus les réservistes, retenus pour la Coupe du monde en Russie. Le sélectionneur de l'équipe de France aura ensuite jusqu'au 4 juin pour livrer sa liste définitive... qui pourrait évoluer d'ici au 15 juin. Explications.

Les dés sont jetés. Didier Deschamps ne reviendra pas sur ses choix. Initialement prévue le 15 mai, l'annonce de la liste des 23 Bleus partants pour le Mondial sera finalement dévoilée ce jeudi 17 mai, lors 20 Heures sur TF1, diffuseur officiel de l'équipe de France. Un report que le sélectionneur a justifié, non pas pour le besoin de temps pour trancher, mais par la volonté de ne pas perturber les (potentiels) internationaux qui ont disputé la finale de Ligue Europa remportée mercredi par l'Atlético de Madrid aux dépens de l'OM. "Je ne veux pas avoir d'influence la veille d'un match de ce niveau, expliquait Deschamps sur le site de la Fédération. C'était pour moi inconcevable". Pour rappel, une liste élargie de 35 noms a déjà été transmise à la Fifa le 14 mai.

Ce jeudi soir, quelques minutes après 20 heures, Deschamps va énoncer les noms des heureux élus par secteurs de jeu et ordre alphabétique. Comme pour la Coupe du monde 2014 au Brésil et l'Euro 2016 en France, le champion du monde 1998 annoncera un groupe de 23 joueurs et une liste de réservistes qui participeront au début du stage à Clairefontaine le 23 mai. Sauf blessure d'un des 23 Bleus, aucun ne fera le voyage en Russie. Jusqu'à la prise de parole de DD, le nombre exact de réservistes n'est pas encore connu. Sept en 2014 et huit en 2016, ils pourraient être jusqu'à douze en 2018, comme l'autorise le règlement de la Fifa. Néanmoins, selon les premières indiscrétions, on se dirigerait bien vers une liste de 30 noms, réservistes inclus.

La liste définitive connue d'ici au 4 juin

Chose certaine, Deschamps aura à cœur d'être clair dans son propos. Comme il l'a toujours fait, il va tout de suite mettre un terme au jeu de la devinette consistant à savoir qui des 30 restera ou non chez lui pour regarder la Coupe du monde à la télé. Comme la plupart des Bleus de 1998, il a été marqué par le départ de sept de ses coéquipiers (Lionel Létizi, Martin Djetou, Sabri Lamouchi, Pierre Laigle, Ibrahim Ba et Nicolas Anelka) et ne souhaite pas reproduire ce schéma. 


Au courant de leur statut précaire, avant même de rallier le reste du groupe à Clairefontaine, les réservistes quitteront les Bleus début juin avant le départ de leurs coéquipiers pour la Russie. La date n'a pas encore communiquée par le staff de Didier Deschamps. Toutefois, il est vraisemblable que ce sera au plus tard le 4 juin, correspondant à la date butoir fixée par la Fifa pour communiquer les listes définitives des joueurs retenus pour le Mondial. Pour rappel, le dernier match de préparation de la France est fixé au 9 juin à Lyon, contre les États-Unis.

En vidéo

Visite du camp de base des Bleus pour le Mondial russe

Cette date passée, certains des réservistes, et même des joueurs n'ayant pas figuré dans la liste révélée le 17 mai sur le plateau du JT de TF1, auront (encore) un mince espoir de faire partie de l'aventure russe. Didier Deschamps aura jusqu'à 24h avant le premier match face à l'Australie (le 16 juin, 12h), pour faire appel à eux. À la condition, bien évidemment, qu'un Bleu se blesse entre-temps, à l'instar de Raphaël Varane, forfait et remplacé par Adil Rami avant l'Euro 2016.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter