Mario Götze, nouvel héros allemand

COUPE DU MONDE 2018
LCI

à lire et à regarder sur

MONDIAL 2014 – Auteur du but de la victoire en prolongation face à l'Argentine, le milieu de terrain du Bayern Munich a offert à la Mannschaft la quatrième victoire de son histoire. Un amorti poitrine suivi d'une volée du gauche qui propulse Mario Götze au rang d'idole.

Dire qu'il était détesté. Passé du Borussia Dortmund au Bayern Munich l'été dernier, Mario Götze a vécu une saison en enfer. Moins performant sous ses nouvelles couleurs, sifflé et traité de traître sur toutes les pelouses de Bundesliga, le jeune milieu de terrain (22 ans) était dans une mauvaise passe. Une zone de turbulence qui a pris fin dimanche soir, à la 113e minute de la prolongation d'une finale de Coupe du monde remportée par l'Allemagne contre l'Argentine.

Alors qu'on se dirigeait vers les tirs au but, celui qui vivait jusque-là un Mondial mitigé et continuait de concentrer les critiques, hérite d'un ballon d'André Schürrle dans la surface albiceleste. Amorti de la poitrine, reprise de volée du gauche et but, l'ancien enfant prodige du football allemand offre à la Mannschaft le quatrième sacre mondial de son histoire (1954, 1974, 1990 et 2014). Une vraie revanche pour Götze qui a dû s'habituer à jouer les remplaçants avec le Bayern et l'équipe nationale.

Sorti à la mi-temps face à l'Algérie

Un rôle avec lequel il a su faire contre mauvaise fortune bon cœur en deuxième partie de saison, lui qui a fini avec un bilan honnête de dix buts et neuf passes décisives. Comme pendant cette Coupe monde : titulaire au début du tournoi, et passeur décisif contre le Portugal (4-0), Götze avait ensuite perdu sa place après la rencontre face au Ghana (2-2) où il avait pourtant marqué. Pire, le Bavarois a même été sorti à la mi-temps du huitième de finale contre l'Algérie (2-1).

Mais, comme souvent avec cette Allemagne, c'est la logique collective qui a prévalu. En inscrivant l'unique but de la finale, Götze est devenu le cinquième remplaçant à se montrer décisif depuis le début du tournoi. Surtout, il permet à la Nationalmannschaft d'être la première nation européenne à s'imposer dans une Coupe du monde se déroulant en Amérique du Sud. Historique.

>> Revivez ici le sacre de l'Allemagne

Lire et commenter