Les coupes de Pogba, Kimpembe ou Areola, c'est lui : les confidences de Mika Caiola, le coiffeur attitré des Bleus

Les coupes de Pogba, Kimpembe ou Areola, c'est lui : les confidences de Mika Caiola, le coiffeur attitré des Bleus

COUPE DU MONDE
LCI

à lire et à regarder sur

CONFIDENCES CAPILLAIRES - Son terrain de prédilection : son salon de coiffure. Sa spécialité : le coup de ciseau. Inconnu du grand public, Mika Caiola, s'est fait un nom parmi les plus grandes stars du ballon rond. Rencontre avec le coiffeur attitré de Paul Pogba, Presnel Kimpembe et bien d'autres...

Il supporte le Paris Saint-Germain et ne s'en cache pas. Son autre passion, c'est la coiffure. Le travail de Mika Caiola est apprécié en partie grâce aux réseaux sociaux, mais aussi aux connaissances qu'il a nouées. C'est justement par le biais d'un ami qu'un jour de décembre 2008, il s'est retrouvé face à Sulley Muntari, milieu de terrain ghanéen de l'Inter Milan. La première star à passer sous ses ciseaux. 


Depuis, les choses sont allées vite, très vite. Ses plus fidèles clients aujourd'hui : Paul Pogba, Presnel Kimpembe, Alphonse Areola, Patrice Evra... "Quasiment toute l'équipe de France", nous confie-t-il. Des clients devenus des amis. "Il y a des joueurs que j'ai tous les jours par message, avec qui je m'entends très, très bien. Avec Paul (Pogba), on se connaît depuis un bon moment", explique celui qui est devenu le coiffeur ambassadeur Head & Shoulders.

Les pourboires : des places pour un match, des maillots

"Quand ils arrivent, on met la musique assez fort, on s'ambiance, on s'amuse, c'est plutôt cool", nous raconte le coiffeur. Et en parlant de cool attitude, "Presnel (Kimpembe, ndlr) est le premier pour faire la fête", assure-t-il. Dans son salon parisien, il n'y a pas de statut de star qui tienne : "En règle générale, ils me passent un petit coup de fil, me disent 't'es dispo, je peux passer ?', et ils viennent quand je suis là", résume le patron. "Ça m'est arrivé de partir en Angleterre, mais beaucoup moins qu'avant parce que je n'ai plus trop le temps avec le boulot. Et ils le comprennent". Preuve en est, chaque semaine, "j'ai deux ou trois joueurs qui viennent au salon". 


Côté tarif, c'est la surprise : 28 euros et pas un sous de plus. "Ce n'est pas parce que c'est un Bleu qu'il y a un tarif différent (...) On est tous pareils, il n'y a pas de différences". Côté pourboire, Mika n'est pas à plaindre. Si les joueurs laissent "parfois" de la petite monnaie, c'est surtout en matière de cadeaux qu'ils se montrent généreux : "des places pour aller voir un match, un maillot de foot... ce sont des gestes amicaux".

"Paul Pogba prend très, très soin de ses cheveux"

Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il le leur rend bien. Mika Caiola dispense ses conseils aux joueurs : "Je leur dis ce qui est réalisable et on arrive toujours à faire quelque chose de sympa". Pas vraiment le droit à l'erreur à vrai dire : "Les footballeurs sont des influenceurs capillaires. Ils sont énormément copiés et imités", analyse le spécialiste. 

 

Et en matière d'exigence, celui qui excelle est sans surprise Paul Pogba. "C'est quelqu'un qui aime avoir une nouvelle coupe tout le temps, qui fait toujours les nouveautés et surtout qui prend très, très soin de ses cheveux". Ses collaborations les plus insolites avec le milieu de terrain ? "Un mignon sur la tête ou encore un émoji en forme de DAB". Rien que ça. Si Paul Pogba a choisi de jouer la carte de la "sobriété" pendant ce dernier Mondial, c'est d'ailleurs pour la simple raison qu'"il prend soin de son cuir chevelu", nous explique le coiffeur.

"Le joueur que je rêvais de coiffer, je l'ai fait"

Quand on coiffe des joueurs aussi célèbres, rêve-t-on encore plus grand ? "Le joueur que je rêvais de coiffer, je l'ai fait", nous confie Mika. Ce joueur n'est autre que Cristiano Ronaldo. À plusieurs reprises, le coiffeur s'est retrouvé face à l'attaquant portugais à Marcoussis pendant l'Euro 2016 qui se disputait en France. "J'ai rencontré Raphaël Guerreiro (défenseur portugais, ndlr) qui est devenu un très bon ami. On a discuté avant l'Euro et puis un jour il m'a envoyé un message : "Mika, tu peux venir ? Il y a Cristiano (Ronaldo) qui voudrait se faire couper les cheveux par toi. On lui a montré ton travail", nous détaille le jeune homme. "Adorable", "gentil"... les adjectifs pleuvent pour qualifier cette rencontre inoubliable. Son autre rêve, ce serait de prouver à David Beckham ses talents. Lui, "c'est la classe", nous confie l'artiste. Qui sait, un jour, le Britannique poussera peut-être la porte de son salon. C'est tout le bonheur qu'on lui souhaite ! 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Plus d'articles

Lire et commenter