Mondial 2014 : Deschamps livrera une première liste de 30 joueurs le 13 mai

Mondial 2014 : Deschamps livrera une première liste de 30 joueurs le 13 mai

DirectLCI
ÉQUIPE DE FRANCE - Didier Deschamps l'a annoncé ce mardi au quotidien Le Monde : il livrera une liste de 30 joueurs le 13 mai prochain à la Fifa et aux médias, avant d’en écarter sept, au plus tard le 2 juin, dix jours avant le début de la Coupe du monde au Brésil.

Noël Le Graët avait parlé trop vite. Le 4 mars, à la veille du match amical France - Pays-Bas (2-0) , le président de la Fédération française de football (FFF) avait révélé sur i>Télé que Didier Deschamps donnerait une première liste de 30 joueurs en vue de la Coupe du monde 2014 avant de la restreindre à 23. "Il ne peut pas avoir dit ça. J'en parlerai avec lui. Et si vous me demandez ce que je vais faire, je ne vais pas répondre", avait esquivé le sélectionneur, interrogé à ce sujet quelques heures plus tard en conférence de presse... Avant de finalement lâcher le morceau ce mardi dans les colonnes du Monde  : "Le 13 mai, il y aura 30 noms." Mais alors, pourquoi tant de mystères ?

Sans doute parce qu'il a mis du temps à se décider. En témoigne la drôle de justification avancée par DD : "une obligation de la FIFA de communiquer 30 noms au 13 mai." Problème : les "textes" qu'il évoque sont consultables par tout un chacun et n'impliquent aucune "obligation" de ce genre avant de communiquer la liste définitive de 23 joueurs le 2 juin au plus tard. "Chaque association qualifiée doit envoyer une liste d'un maximum de 30 joueurs qu'elle a sélectionnés 30 jours avant le début de la compétition", stipule en effet le règlement de la FIFA. Qui limite donc à 30 "maximum" le nombre de noms mais n'interdit en rien d'en convoquer directement 23 ou un peu plus.

Deschamps : " Je vais faire en sorte de choisir la moins mauvaise solution"

L'affaire peut paraître anodine sauf qu'elle ne l'est pas du tout. Avant la Coupe du monde 1998, le 21 mai, Aimé Jacquet, le sélectionneur d'alors, avait opté pour une liste élargie de 28 joueurs avant d'écarter Nicolas Anelka, Lionel Letizi, Sabri Lamouchi, Ibrahim Ba, Pierre Laigle et Martin Djetou au dernier moment. Lesquels n'avaient pas manqué d'exprimer leur colère avant de sauter dans leur taxi. "Ce n'était pas une bonne idée parce que cela fait toujours mal, avait ensuite estimé Anelka. Rares sont ceux qui ont pu se relever après." Référence à Djetou et surtout Ba, dont les carrières se sont brutalement arrêtées après cet épisode ayant miné leur moral.

"Moi, je n'étais pas encore à Clairefontaine. J'avais une finale de Ligue des champions (perdue 1-0 avec la Juventus face au Real Madrid la veille, ndlr) et j'étais arrivé après. Mais oui, ça fait partie de l'histoire", se souvient vaguement Didier Deschamps. Raymond Domenech, en procédant également ainsi, avait d'ailleurs provoqué d'autres psychodrames du même genre, dont le plus célèbre reste le départ en hélicoptère de sept joueurs depuis le stage de préparation à Tignes, juste avant l'Euro 2008. Ce que Mickaël Landreau avait vécu comme un véritable traumatisme et l'ex-sélectionneur comme "le pire moment de (sa) carrière"...

"La chose dont je suis convaincu, c'est qu'il n'y a pas LA bonne solution. Je vais faire en sorte de choisir la moins mauvaise à mes yeux, confie encore Didier Deschamps dans Le Monde. Quand j'annoncerai les 30 noms, il y aura peut-être 50 ou 100 déçus. Je le sais. Mais c'est mon boulot, ma responsabilité. C'est le côté un peu négatif, je l'assume. J'ai encore le temps, avec mon staff... C'est toujours de longues réflexions, des discussions, et enfin, je me retrouverai face à moi-même pour choisir." Avant cela, il pourra cependant s'appuyer sur les matches amicaux contre la Norvège le 27 mai puis le Paraguay le 1er juin pour les affiner. Puisque la dernière rencontre de préparation, face à la Jamaïque le 8 juin, sera finalement la seule que les Bleus disputeront à 23.

Plus d'articles

Sur le même sujet