PHOTOS - Avant Mandanda, ces Bleus forfaits de dernière minute

COUPE DU MONDE 2018
LCI

à lire et à regarder sur

DirectLCI
1/6 Un pantin désarticulé. Une jambe qui plie. Les images -spectaculaires- de sa blessure hantent encore les esprits. Victime d'une fracture tibia-péroné le 7 juin 2006, pendant un amical contre la Chine (défaite 0-1), Djibril Cissé doit renoncer au Mondial

AFP

2/6 Robert Pirès, alors milieu offensif d'Arsenal, se blesse au genou droit au printemps 2002. Et le mal est sérieux puisque les ligaments sont atteints. Sans surprise, celui qui sera élu cette même année meilleur joueur du Championnat anglais, doit déclarer

AFP

3/6 Alors qu'il brille avec l'ASM, Ludovic Giuly est logiquement appelé par Jacques Santini à disputer l'Euro 2004. Mais l'attaquant de poche va pourtant devoir renoncer quelques semaines avant de s'envoler pour le Portugal. Conséquence d'une déchirure du pu

AFP

4/6 Bien que blessé,  Patrick Vieira, était dans le groupe de l'équipe de France pour l'Euro 2008. Le sélectionneur Raymond Domenech avait alors décidé de lui faire confiance, misant sur un rétablissement précoce au cours de la compétition. Un pari osé. Et

AFP

5/6 Lassana Diarra n'a pas pu disputer le Mondial sud-africain alors qu'il faisait pourtant partie de la liste des 24 de Raymond Domenech. La faute à… des "troubles intestinaux". C'est en ces termes que la Fédération française expliquera, à l'époque, son for

AFP

6/6 L'actuel portier de Bordeaux ne s'est pas blessé avant une compétition, mais pendant. En 2010, en plein Mondial, lors d'une séance d'entraînement. La Fifa refusera d'ailleurs à la France de remplacer celui qui a alors le statut de 3e gardien. Lot de cons

AFP

Sur le même sujet

Plus d'articles