Pour François Hollande, la bourde d’Hugo Lloris en finale de la Coupe du monde est "un geste socialiste"

LCI

à lire et à regarder sur

TACLE – De passage sur la Côte d’Azur jeudi soir, François Hollande s’est laissé aller à une petite plaisanterie sur le gardien et capitaine des Bleus, Hugo Lloris.

À l’instar de Didier Deschamps dans le milieu du foot, François Hollande est connu pour être un chambreur invétéré. Surtout dans le privé, où l’ancien président de la République donne la pleine mesure de son talent pour les bons mots. En témoigne celui révélé ce vendredi par le quotidien Nice-Matin, lâché au détour d’une conversation la veille au soir dans le cadre du festival Nuits du Sud, à Vence.

En vidéo

France - Croatie : Voir la finale de Hugo Lloris

"J’ai vu que Lloris était venu à Nice. C’est très important, a-t-il dit au quotidien régional. Vous avez vu que Lloris est un homme généreux ? Il est même capable de donner un but à l’adversaire, uniquement quand il sait que cela n’a plus de conséquences. Il a arrêté tellement de tirs qui auraient pu être décisifs... J’ai trouvé que c’était un geste – je ne voudrais pas le compromettre– mais presque un geste socialiste (rires)." Sauf que le Parti socialiste, lui, a été largement battu lors de son dernier rendez-vous électoral.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter