Thiago Silva, où est passé le monstre ?

FOOTBALL - Auteur d'un mondial décevant, le capitaine de la Seleçao a conclu sa compétition sur deux erreurs qui ont coûté deux buts et une troisième place face aux Pays-Bas.

L'image d'un Thiago Silva en gestion dans notre Ligue 1, tout en restant très professionnel, aura marqué les observateurs du Championnat. Son association avec David Luiz laissait pourtant envisager un Brésil avec une défense solide. Ce ne fut pas le cas. A l'exception du match face au Mexique, son équipe aura au moins encaissé un but. Même s'il est vrai, qu'il n'était pas sur la pelouse contre l'Allemagne (7-1, mardi).  

Samedi pour son dernier match dans le mondial, le capitaine a certainement délivré sa pire prestation dans la compétition, voire même de ses deux dernières années. Sur le premier but, son manque d'agressivité et d'anticipation sur van Persie est assez surprenant, tout comme sa faute sur Robben, en position de dernier défenseur (1-0, 2e). Une intervention qui aurait dû être sanctionnée d'un carton rouge. Au final, il écopera d'un jaune, son troisième en six matches, contre deux en 41 rencontres avec le PSG, toutes compétitions confondues cette saison.

Dans quel état reviendra-t-il à Paris ? 

Et que dire encore de sa passivité sur le débordement de Wijnaldum (2-0, 16e). Décalé sur le côté droit, le Néerlandais centrait tranquillement sur l'action du deuxième but, alors que Thiago Silva avait pourtant tout le temps nécessaire pour venir le contrer.

Sa prestation vient donc conclure un exercice à domicile globalement manqué et que son but contre la Colombie ne viendra pas éclaircir . Outre cette réalisation, on se souviendra surtout des larmes et des prières du n° 3 de la Seleçao, au moment où Luiz Filipe Scolari couchait les noms des futurs tireurs, lors de la séance de tirs au but contre le Chili en huitième de finale. Sans oublier, la clémence de Cuneyt Cakir, qui était au sifflet face au Mexique. En seconde période après un tacle par-derrière sur Javier Hernandez, il aurait dû expulser l'ancien Milanais.


Et alors que le Brésil a conclu sa Coupe du monde par un nouveau revers, dans quel état reviendra-t-il à Paris ? Aura-t-il digéré cet échec mémorable alors qu'il avait fait de cette compétition son principal objectif ? Les supporters du PSG, eux, se souviendront qu'il a placé la C1 comme objectif prioritaire de la saison prochaine. Mais sans un Thiago Silva à 100 %, voilà une autre coupe qui pourrait à nouveau s'envoler.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Les discothèques refermées 4 semaines : "complètement disproportionné", réagit le monde de la nuit

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

Covid-19 : pourquoi les enfants sont devenus le "moteur de l’épidémie" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.