Coupe du monde 2018 : Pérou, Danemark, Australie, que valent les adversaires des Bleus ?

LCI

à lire et à regarder sur

FOCUS - L’équipe de France va affronter le Pérou, l’Australie et le Danemark lors de la phase de poules du Mondial 2018. Que valent ces adversaires ? LCI fait le point.

Ce n’est pas le groupe de la mort, loin de là, mais les adversaires des Bleus dans la poule C de la Coupe du monde ont cependant des arguments à faire valoir. L’équipe de France affrontera l’Australie le 16 juin, le Pérou le 21 juin et le Danemark le 26 juin. Que valent ces formations ? LCI a passé en revue leurs forces et leurs faiblesses.

Australie : la plus abordable

Sur le papier, il s’agit de l’équipe la plus faible du groupe. En témoigne le match amical perdu contre la Norvège (1-4), le 23 mars, avant que les hommes de Bert van Marwijk ne se rattrapent pour décrocher le nul en Colombie. 


L'Australie, qui en est à sa quatrième phase finale consécutive (avec comme meilleur résultat un huitième de finale en 2006), est cependant l’une des meilleures équipes de la zone Asie. En 2015, elle a ainsi remporté la Coupe d’Asie des nations. 


Elle pourra compter sur un effectif expérimenté, dans lequel on trouve notamment Tim Cahill, l’ex-milieu d’Everton. 

En vidéo

Le tour du Mondial : l'Australie

Pérou : dangereux même sans Guerrero

Invaincue depuis un an et demi, la Blanquirroja semblait très en forme… jusqu’à ce qu’elle perde son meilleur attaquant. Le 15 mai, Paolo Guerrero a en effet été suspendu 14 mois en appel pour avoir été contrôlé positif à la cocaïne. 


Avant ce coup dur, la sélection péruvienne avait gagné en amical contre la Croatie de Modric (2-0) ainsi qu’en Islande (1-3)… Le tout sans Paolo Guerrero, mais avec Jefferson Farfan, l’impressionnant milieu de terrain du Lokomotiv Moscou, qu’il faudra surveiller. Face à des Péruviens réputés pour leur agressivité, les Bleus, généralement peu en réussite contre les équipes sud-américaines, devront être vigilants le 21 juin.

En vidéo

Le tour du Mondial : le Pérou

Danemark : le baromètre

Les Danois sortent d’une belle série de victoires, pendant laquelle ils se sont même permis de battre la Pologne 4-0 en septembre 2017. En mars, ils ont cependant concédé le nul contre le Chili. 


Comme le Pérou, le Danemark dispose d’un milieu de terrain de très haut niveau, en l’occurrence Christian Eriksen, qui évolue à Tottenham. Il a notamment inscrit un triplé contre l’Irlande lors du barrage retour qui a permis aux Danois de se qualifier. Dotée également d’une excellente défense, la sélection danoise manque cependant d’attaquants de classe mondiale.

En vidéo

Coupe du monde 2018 : le Danemark, zoom sur l'adversaire des Bleus

Dernière particularité de cette équipe : elle fait office de véritable baromètre des Bleus. En effet, dès que l’équipe de France remporte son match contre le Danemark lors d’une phase finale, elle finit par gagner la compétition, comme ce fut le cas en 1984, 1998 et 2000. En revanche, les Danois avaient définitivement enterré l’espoir des Bleus de passer le premier tour lors de l’Euro 1992 et de la Coupe du monde 2002. Depuis , les deux équipes ne se sont plus retrouvées en compétition officielle.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter