VIDÉO - Coupe du monde 2018 : tout savoir sur l'Arabie saoudite de Mohammad Al-Sahlawi

FICHE D'IDENTITÉ - Du 14 juin au 15 juillet prochains, le monde entier va vivre à l'heure de la Coupe du monde de football, la 21e du nom. Avant le coup d'envoi de la compétition, LCI passe en revue l'ensemble des 32 pays qualifiés. Place à l'Arabie saoudite, en clair-obscur.

L'un des petit Poucet de ce Mondial. Douze ans après sa dernière participation à une phase finale, le pays du Golfe persique va vibrer de nouveau au rythme de la Coupe du monde. Les "Faucons", comme ils se surnomment, sont donc de retour pour l'édition 2018, après avoir mené à bien leur campagne de qualification dans la zone Asie. Deuxième de son groupe, à seulement un petit point du Japon, l'Arabie saoudite a décroché son ticket pour le Mondial lors de l'ultime journée grâce à une victoire sur la plus petite des marges (1-0) contre le leader japonais. Un résultat qui a précipité l'Australie, futur adversaire des Bleus, en barrages. 


Mais de l'eau a coulé sous les ponts depuis ces éliminatoires, lors desquels Mohammed Al-Sahlawi a terminé co-meilleur buteur avec 16 pions, autant que Lewandowski, le "serial-buteur" polonais. Fin novembre, la Fédération saoudienne s'est séparée de son sélectionneur Edgardo Bauza, censé préparer le Mondial russe, après une série de mauvais résultats en amical (1-0 contre la Bulgarie, 3-0 face au Portugal et 0-0 contre la Slovénie). Nommé au poste dans la foulée, Juan Antonio Pizzi n'a pas encore trouvé la bonne formule, avec notamment un nul face à l'Ukraine (1-1) et deux revers de taille contre l'Irak (4-1) et la Belgique (4-0).

Pour leur cinquième participation à une phase finale, les ambitions saoudiennes s'annoncent très mesurées. Sortir des poules comme en 1994 aux États-Unis serait déjà un exploit. Présente au sein du groupe A, avec l'Uruguay et l'Égypte, l'Arabie saoudite va toutefois pouvoir se consoler en participant au match d'ouverture, face à la Russie, le pays hôte du Mondial.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter