VIDÉO - Coupe du monde 2018 : tout savoir sur la Russie, le pays hôte du Mondial

COUPE DU MONDE
LCI

à lire et à regarder sur

FICHE D'IDENTITÉ - Du 14 juin au 15 juillet prochains, le monde entier va vivre à l'heure de la Coupe du monde, 21e du nom. Avant le coup d'envoi de la compétition, LCI passe en revue l'ensemble des 32 pays qualifiés. Place à la Russie, le pays hôte du Mondial en quête de sa gloire d'antan.

Pays hôte, et donc qualifiée d'office, la Russie n'a pas pris part aux qualifications. Et il valait mieux. Soixante-deuxième nation au classement Fifa (au 1er janvier 2018, ndlr), elle était tout simplement la moins bien classée des 32 équipes qualifiées au moment du tirage au sort (66e). Depuis sa demie à l'Euro 2008, les temps sont durs pour la "Sbornaïa" (surnom de l'équipe russe), absente du Mondial 2010 et éliminée dès le 1er tour de toutes les compétitions (les Coupes du monde 1994, 2002 et 2014, les championnats d'Europe 1996, 2004, 2012, 2016 et la Coupe des Confédérations 2017) pour lesquelles elle était qualifiée.


En deux ans à la tête de l'équipe russe, Stanislav Tchertchessov, l'actuel sélectionneur nommé après la piteuse élimination au premier tour de l'Euro 2016 en France, a peiné à trouver des solutions pour sortir du marasme ambiant. Car, si son équipe est parvenue à obtenir des résultats laissant présager de belles choses face aux grandes nations (1-1 contre le Chili, 3-3 contre la Belgique et l'Espagne), la "Sbornaïa" a aussi craqué contre la Côte d'Ivoire (2-0), l'Iran (1-1) et même le Qatar (2-1), pays organisateur de la prochaine Coupe du monde en 2022. Une irrégularité à des années-lumières des exploits de sa glorieuse aînée, la grande URSS.

Pour sa quatrième Coupe du monde depuis 1994, sans compter les participations de l'URSS, la Russie va se frotter à meilleure qu'elle, dans une poule où l'Uruguay d'Edinson Cavani et l'Égypte de Mohamed Salah font clairement office de favoris pour rallier les huitièmes de finale. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter