VIDÉO - Coupe du monde 2018 : tout savoir sur la Belgique d'Eden Hazard

LCI

à lire et à regarder sur

FICHE D'IDENTITÉ - Du 14 juin au 15 juillet prochains, le monde entier va vivre à l'heure de la Coupe du monde, 21e du nom. Avant le coup d'envoi de la compétition, LCI passe en revue l'ensemble des 32 pays qualifié. Place à la Belgique, un outsider aux talents individuels toujours plus nombreux.

En Russie, la Belgique va participer à sa 13e Coupe du monde (sur 21 éditions), sa deuxième de manière consécutive après celle de 2014 au Brésil, où elle s'est notamment hissée en quart de finale (éliminée 1-0 par l'Argentine).


Pour accéder à ce Mondial 2018, l'actuel 3e au classement Fifa  n'a guère eu de difficultés. Les Diables Rouges ont terminé en tête de leur groupe et assis une domination sans partage (neuf victoire pour un nul) sur des nations à la faible concurrence comme la Grèce et la Bosnie-et-Herzégovine, l'Estonie, Chypre ou Gilbraltar.

Une équipe sans failles... sur le papier

Portée par une constellation de stars toutes issues de grandes écuries européennes telles que Eden Hazard et Thibaut Courtois (Chelsea), Romelu Lukaku (Manchester United) ou Kevin De Bruyne (Manchester City), la Belgique semble avoir toutes les armes pour briller durant la compétition. Et pour cause. Ses joueurs disposent également de plus d'expériences et d'un nouveau staff composé notamment de Roberto Martinez (réputé pour sa rigueur) en tant qu'entraîneur principal et dont l'adjoint n'est autre que Thierry Henry.


Sauf que la réalité du terrain est bien moins reluisante. Souvent prometteuse, cette sélection a souvent balbutié son football au moment des grands rendez-vous. Et la dernière dernière performance mémorable de la Belgique remonte à 32 ans déjà. Lors du Mondial 1986 qui se tenait au Mexique, la bande à Enzo Scifo avait atteint le denier carré de la compétition. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde : découvrez les 32 équipes en vidéo

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter