VIDÉO - Coupe du monde 2018 : tout savoir sur la Croatie de Luka Modric

COUPE DU MONDE
LCI

à lire et à regarder sur

FICHE D'IDENTITÉ - Du 14 juin au 15 juillet prochains, le monde entier va vivre à l'heure de la Coupe du monde, 21e du nom. Avant le coup d'envoi de la compétition, LCI passe en revue l'ensemble des 32 pays qualifiés. Place à la Croatie du maestro du Real Madrid, Luka Modric.

En 27 ans d’existence, la Croatie n’a pas chômé et nous a constamment habitué à des footballeurs tous plus élégants et talentueux les uns que les autres. Jugez plutôt par vous-même : Davor Suker, buteur redoutable passé par le Real Madrid et le FC Séville, l’ancien du Milan AC Zvonimir Boban ou encore la légende de l’Etoile Rouge de Belgrade Robert Prosinečki. La sélection actuelle de Croatie n’est pas en reste avec la présence des deux meneurs de jeu de grand talent, le Barcelonais Ivan Rakitic et surtout, le Madrilène Luka Modric, pièce maîtresse du Real Madrid et triple vainqueur de la Ligue des champions.


Malgré la présence de ces deux virtuoses du ballon rond, la Croatie, actuellement coachée par Zlatko Dalic, a connu des éliminatoires loin d’être de tout repos, composant avec la concurrence féroce des Islandais, premiers du groupe I. Au terme de cette campagne de dix matchs, l’équipe au damier a glané 6 victoires, concédé deux matchs nuls et subi deux défaites, en Islande (1-0) et en Turquie (1-0). Un parcours qui l’obligera à se frotter à la difficile épreuve du barrage. Opposés à la Grèce, les Croates vont tenir leur rang en infligeant un cinglant 4-1 aux Hellènes à l’aller, pour assurer l’essentiel au retour (0-0).

La troisième place de 1998 encore dans les esprits

Dans l’histoire, la Croatie, malgré son jeune âge, a déjà disputé quatre phases finales de Coupe du monde, et s’apprête donc à jouer son cinquième tournoi international. Dès sa première participation, lors de l’édition française de 1998, elle avait marqué les esprits en mettant en grande difficulté les Bleus lors de la demi-finale, obligeant Lilian Thuram à sortir de sa boîte pour claquer un doublé (2-1). Vainqueur de la petite finale face aux Pays-Bas, les novices d’alors accrocheront la troisième place, leur meilleur résultat jusqu’ici. Suivront trois éliminations dès le premier tour en 2002, 2006 et 2014.


Dixième au classement Fifa, la bande du Monégasque Subasic aura en tout cas fort à faire pour passer ce premier tour maudit en juin prochain, devant se défaire d'adversaires tels que l’Argentine, l’Islande et le Nigeria.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter