VIDÉO - Coupe du monde 2018 : tout savoir sur la Serbie de Nemanja Matic

LCI

à lire et à regarder sur

FICHE D'IDENTITÉ - Du 14 juin au 15 juillet prochains, le monde entier va vivre à l'heure de la Coupe du monde, 21e du nom. Avant le coup d'envoi de la compétition, LCI passe en revue l'ensemble des 32 pays qualifiés. Place à la Serbie, une équipe en quête d’identité.

Autrefois, la Serbie s’est appelée Yougoslavie et était surnommée le "Brésil de l’Europe", pour la richesse de son réservoir de joueurs. Mais, en 1991, la Croatie et la Slovénie ont proclamé leur indépendance, faisant perdre à la "République fédérative socialiste" une part importante de ses effectifs. 


De 1994 à 2006, c’est sous le nom de Serbie-Monténégro que la sélection a pris part aux compétitions internationales… Jusqu’à l’indépendance du Monténégro, en pleine Coupe du monde en Allemagne. En Russie, la Serbie disputera donc seulement son 2e Mondial sous son nom actuel, après celui de 2010.

Un collectif bien rodé

Elle a tout de même pour elle une longue tradition du jeu, qui confère à chacun de ses éléments un bagage technique moyen dont peu de sélections peuvent se vanter. Certes, en dehors d’un Nemanja Matic sur courant alternatif à Manchester United et d’un Branislav Ivanovic qui joue la prolongation, à 34 ans, au Zénith Saint-Pétersbourg, les Serbes n’ont plus de grandes individualités. Mais ils peuvent s’appuyer sur un collectif bien rodé, dans un savant mélange de jeunesse et d’expérience.


Un collectif qui lui a notamment permis de tenir en respect l’Irlande et le Pays de Galles (demi-finaliste du dernier Euro) et de boucler sa campagne par une qualification directe avant même la fin des éliminatoires. Dans un groupe E homogène, derrière l’intouchable Brésil, les Aigles Blancs, opposés au Costa Rica et à la Suisse, ont donc un vrai coup à jouer pour prendre leur envol jusqu’aux 8es de finale. Ce qui serait une première dans sa (faussement) jeune histoire. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde : découvrez les 32 équipes en vidéo

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter