VIDEO - Une réplique du bus de Knysna détruite

COUPE DU MONDE 2018
LCI

à lire et à regarder sur

FOOTBALL - Lundi soir, l'ancien équipementier des Bleus, Adidas, a organisé la destruction d'une réplique du bus de Knysna, rappel d'un épisode guère glorieux de l'histoire de l'équipe de France.

Moyen de tourner la page, coup de pub, imbécillité… ou un peu de tout ça, et chacun se fera une idée sur la question. Lundi soir, Adidas, l'ancien équipementier de l'équipe de France de football (désormais habillée par Nike), a organisé le démontage en règle du bus de Knysna, symbole de la grève à l'entraînement des joueurs à l'occasion du Mondial 2010. Même s'il s'agissait en réalité d'une réplique. Le tout devant près de 400 personnes venues spécialement voir ça, à La Courneuve, banlieue parisienne.

''Aborder sereinement la Coupe du monde au Brésil''

''Le bus de Knysna est le symbole d'un boulet qui empêche l'équipe de France d'aborder sereinement la Coupe du monde au Brésil . C'est pour cette raison que nous avons décidé de le détruire'', a expliqué Guillaume de Monplanet, directeur de la marque Adidas France. Alors la marque aux trois bandes n'a pas fait les choses à moitié : un bras articulé a totalement détruit la carcasse du bus bleu-blanc-rouge, simple copie du véritable bus.

Le 20 juin 2010, à leur camp de base de Knysna (Afrique du Sud), les joueurs de l'équipe de France avaient refusé de s'entraîner devant les caméras du monde entier, pour protester contre l'exclusion de l'équipe de l'attaquant Nicolas Anelka, qui avait insulté le sélectionneur Raymond Domenech quelques jours plus tôt à la mi-temps d'un match. Ils avaient ainsi refusé de descendre du bus. Espérons que, cette fois, il ne restait pas Patrice Evra à l'intérieur.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter