2 millions de spectateurs en une semaine : la preuve que le cinéma est bien de retour ?

2 millions de spectateurs en une semaine : la preuve que le cinéma est bien de retour ?

BOX-OFFICE – Certains voyaient dans la pandémie les prémices de la fin du cinéma en salles. Avec plus de 2 millions de spectateurs depuis la réouverture le 19 mai, les Français ont démontré leur attachement aux salles obscures. Des retrouvailles que les exploitants espèrent voir durer le plus longtemps possible.

Qui a dit que le cinéma en salles allait mourir ? D’après les chiffres publiés par CBO Box-Office, 2 millions et 268.101 tickets ont été vendus depuis mercredi dernier, après plus de 300 jours de fermeture. Un score spectaculaire puisque la jauge est limitée à 35% de spectateurs par écran et que le couvre-feu à 21h interdit la séance du soir, d’ordinaire la plus rentable pour les exploitants. À titre de comparaison, les salles avaient enregistré 2,4 millions de spectateurs la même semaine de mai 2019, bien avant que la pandémie vienne bouleverser l’économie mondiale du cinéma. 

Si de nombreuses nouveautés étaient à l’affiche, c’est un film sorti entre les deux confinements qui s’est hissé en tête du box-office. Auréolé de ses sept César, dont celui du meilleur long-métrage, Adieu les cons de Albert Dupontel a attiré 513.607 spectateurs, ce qui porte son total à 1,2 million d’entrées en ajoutant celles déjà réalisée à l’automne dernier. Et dire que son auteur aurait préféré attendre quelques semaines de plus, comme il l’a confié il y a quelques jours à LCI…

En vidéo

VIDEO LCI PLAY - Covid, César, Netflix... Albert Dupontel raconte le monde d'après

Cette comédie grinçante, également interprétée par Virginie Efira, devance le manga Demon Slayer (350.000 entrées) et le film d’animation américain Tom & Jerry (249.620 entrées), ce qui tend à montrer que les Français sont retournés au cinéma en famille pour l’occasion. Deux nouveautés tricolores suivent : Envole-moi de Christopher Barratier avec le jeune Victor Belmondo (158.485 entrées) et Mandibules de Quentin Dupieux avec le duo du Palmashow (130.5050). 

Reste à savoir si cette embellie va se poursuivre. Couronné par l’Oscar du meilleur acteur pour Anthony Hopkins et du meilleur scénario adapté pour son auteur, Florian Zeller, le drame psychologique The Father a réalisé le meilleur démarrage parmi les nouveautés, devant le film américain Promising Young Woman avec Carrey Mulligan. Avec de premiers chiffres certes moins spectaculaires que ceux de la semaine dernière, même tout de même prometteur.

Lire aussi

Pour les cinéphiles, qu’ils soient accros ou occasionnels, la programmation ne va en tout cas pas faiblir dans les prochaines semaines, avec le 2 juin la comédie Chacun chez soi de et avec Michèle Laroque, le thriller Villa Caprice avec Patrick Bruel et Niel Arestrup, le drame historique Des hommes avec Gérard Depardieu ou encore le biopic musical Billie Holiday, une affaire d’Etat.

Le 9 juin, sauf rebond épidémique, la jauge passera à 65%, permettant de remplir un peu plus les salles pour la comédie Le Discours, avec Benjamin Lavernhe, le film d'horreur Conjuring 3 ou encore de l’Oscar 2021 du meilleur film, le magnifique Nomadland de Chloé Zhao dont Disney, le distributeur, a maintenu la sortie en salles en France plutôt que de le proposer sur sa plateforme numérique comme il a pu le faire ces derniers mois avec des films comme Soul et Mulan.

Enfin le 30 juin, si tout va bien, les salles pourront à nouveau accueillir 100% des spectateurs par séance. Une date qui correspond à la sortie de  comédies comme Le Sens de la famille avec Franck Dubosc et Alexandra Lamy, Présidents avec Jean Dujardin, du film d'animation américain Pierre Lapin 2, ou encore du film d'horreur made in France Teddy. Bref de quoi nous faire décrocher des plateformes de streaming, du moins pour quelques temps...

Vous aimez le cinéma ? Alors découvrez notre podcast "Le cinéma c'est la vie en mieux !"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

"Le cinéma, c’est la vie en mieux", c'est le podcast qui va vous donner envie de retourner au ciné. Dans chaque épisode, Jérôme Vermelin part à la rencontre des acteurs, des réalisateurs, des producteurs et de tous ceux qui font l’actualité du Septième art. Ils partagent avec lui leur passion du métier. Les films qui leur ont donné envie de sauter le pas. Et leurs petits secrets de tournage...

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.