Aida, dans les coulisses d'une mise en scène pharaonique

DirectLCI
A l’origine, c’était une commande spéciale pour l'ouverture de l'opéra du Caire en 1871. Depuis, la pièce en quatre actes de Giuseppe Verdi, Aida, est devenue un monument de l'art lyrique. Trois ans après son passage à Paris, Olivier Py propose une nouvelle mise en scène à l'opéra Bastille. Un spectacle pour lequel d'importants moyens ont été investi aussi bien dans les décors, la foule d'artistes réunis, ou encore les effets pyrotechniques. Plus de 200 musiciens et chanteurs se donnent en spectacle, mais pour le produire, quelques 600 personnes au total travaillent dans l'ombre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter