"Allen v. Farrow" : on a vu le documentaire qui accable Woody Allen

Woody Allen a qualifié le documentaire d'"entreprise de démolition".

EVENEMENT – OCS diffuse le documentaire fleuve de HBO qui revient sur les accusations d’agression sexuelle de Dylan Farrow, contre son père adoptif, Woody Allen. Malaisant.

C'est un documentaire dérangeant. OCS propose de découvrir Allen v. Farrow, la série de HBO réalisée par Kirky Dick et Amy Ziering, qui se penche sur les accusations d’abus sexuels portées contre Woody Allen par sa fille adoptive, Dylan Farrow. Aujourd'hui âgée de 35 ans, elle accuse le célèbre réalisateur de l'avoir agressée sexuellement en août 1992, alors qu'elle était âgée de 7 ans. 

S'il ne contient aucune nouvelle révélation, le documentaire composé de quatre épisodes revient en détail sur cette affaire ultra-médiatisée et accable Woody Allen. Illustré par de nombreux documents familiaux inédits (photos et films de vacances tournés par Mia Farrow) et par des témoignages de proches de la comédienne, Allen v. Farrow démontre comment le réalisateur a développé une relation particulière, voire obsessionnelle pour sa fille adoptive, alors qu'il n'avait jamais montré d'intérêt particulier pour les autres enfants de la fratrie.  

Toute l'info sur

Inceste : la parole se libère

Lire aussi

Je ne veux pas qu'il me fasse ça maman, j'ai pas aimé- Dylan Farrow

La série dévoile également la fameuse vidéo dans laquelle la petite Dylan, filmée par sa mère, raconte ce que son père lui aurait fait alors qu'ils se trouvaient dans le grenier de leur maison. "Il est venu derrière moi et il m'a touché mes parties intimes", explique la petite fille devant la caméra. "On était dans le grenier et il m'a dit : 'Ne bouge pas je dois faire ça. Et si tu restes tranquille, on pourra aller à Paris'", poursuit-elle. "Je ne veux pas qu'il me fasse ça, maman, je n'ai pas aimé". 

Ces graves accusations ont toujours été niées en bloc par Woody Allen, qui soutient que Mia Farrow a instrumentalisé leur fille pour se venger de la relation qu'il entretient avec Soon-Yi Previn, la fille que Mia Farrow a adopté avec le chef d'orchestre André Previn. Le réalisateur, que l'on entend via des extraits du livre audio de sa récente autobiographie Soit dit en passant, accuse ce documentaire qu'il a qualifié d'"entreprise de démolition", d'être "truffée de contre-vérités"

Si personne n'aura le fin mot de la guerre médiatique que se livrent Mia Farrow et Woody Allen depuis près de trente ans, Allen Vs Farrow a malgré tout une résonance très particulière alors que la publication du livre La familia grande (dans lequel Camille Kouchner accuse son beau-père, Olivier Duhamel, d'avoir agressé sexuellement son frère jumeau quand il avait 14 ans), a libéré la parole autour de l'inceste.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 30.789 Français toujours hospitalisés, 5.893 patients en réanimation

SEPT À HUIT - Toujours remonté contre son époque, Gérard Lanvin met ses maux en chanson

Covid-19 : les premiers signes d'un ralentissement de l'épidémie ?

Inquiétude sur l'état de santé d'Alexeï Navalny : "on ne le laissera pas mourir en prison", assure la Russie

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Lire et commenter