Bachelot : "Le foutage de gueule est-il une démarche artistique ?"

Bachelot : "Le foutage de gueule est-il une démarche artistique ?"

L'ORDONNANCE DE BACHELOT - Les oeuvres "d'art" ne servent-ils désormais qu'à provoquer les gens ?

Au musée d'Art contemporain de Lyon, Adel Abdessemed a mis en scène des poulets en train de brûler vifs. Une provocation qui a suscité la colère des défenseurs des animaux. A noter qu'une autre œuvre de l'artiste, "Don't Trust Me", une vidéo qui montrait des scènes d'abattage d'animaux, avait déjà provoqué une vague d'indignations aux Etats-Unis et l'annulation de son exposition à San Francisco. Quid des autres œuvres "d'art" qui ont fait scandale dans le passé ?

Ce mardi 13 mars 2018, Roselyne Bachelot, dans sa chronique "L'ordonnance de Bachelot", nous parle de l'artiste Adel Abdessemed. Cette chronique a été diffusée dans La République LCI du 13/03/2018 présentée par Julien Arnaud et Roselyne Bachelot sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 9h, Julien Arnaud sera aux commandes de ce grand talk d’opinion, avec à ses côtés Roselyne Bachelot pour trois heures de débat et de polémique.

Toute l'info sur

La République LCI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

Royaume-Uni : des colis envoyés aux plus démunis provoquent l’indignation

Lire et commenter