Banksy à la rescousse des migrants de Calais

Banksy à la rescousse des migrants de Calais

CULTURE
DirectLCI
AIDE - Il y a quelques semaines, l'artiste Banksy ouvrait son parc d'attractions subversif, à Weston-super-Mare, en Angleterre. Prévu à l'origine pour ne durer que quelque temps, ce dernier est actuellement démantelé et les matériaux vont être envoyés aux migrants de Calais pour la construction d'abris.

"La nouvelle attraction touristique la plus décevante de Grande-Bretagne" alias le Dismaland de Banksy s'est tenu du samedi 22 août au 27 septembre dernier dans l'ouest de l'Angleterre. Conçu, à l'origine comme un parc d'attractions éphémère, ce parc était une plongée dans l'univers glacial et subversif de l'artiste. 

À LIRE AUSSI >> Dismaland, l'anti-Disneyland de Banksy 

Aujourd'hui en cours de démantèlement, ce parc d'attractions qui exposait notamment une réplique brûlée du château de Disneyland et une Cendrillon morte dans un accident de carrosse, a fermé ses portes ce dimanche soir, après avoir reçu 150.000 visiteurs et devrait trouver rapidement un nouveau souffle, du côté de Calais, comme l'indique le site Internet.  

En effet, des milliers de migrants vivent dans ce camp informel "La jungle" près de Calais dans l'espoir de rejoindre le Royaume-Uni perçu comme un eldorado. D'ailleurs, Banksy avait immortalisé cet "eldorado" dans son parc d'attractions avec une sculpture représentant des réfugiés dans des bateaux. 

 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter