Benjamin Millepied, la touche glam de l'Opéra de Paris

Benjamin Millepied, la touche glam de l'Opéra de Paris

DirectLCI
BALLET - Le nouveau jeune directeur de la danse de l'Opéra de Paris prendra ses fonctions à l'automne 2014. Le chorégraphe de 36 ans, mari de Natalie Portman, donne le ton avec sa nouvelle création, à voir à l'Opéra Bastille du 10 mai au 8 juin.

La première de Balanchine/Millepied , samedi 10 mai à l'opéra Bastille, c'est un peu le film d'ouverture du Festival de Cannes. Rien que pour son casting : les plus grands danseurs étoiles de l'Opéra de Paris, les décors de Daniel Buren, les costumes de Christian Lacroix... Du beau, du grand, du glamour sous la patte de Benjamin Millepied, qui deviendra officiellement directeur de la danse de l'Opéra de Paris cet automne, après vingt ans de carrière aux Etats-Unis.

L'énergie américaine alliée à l'élégance à la française

De sa vie américaine, il a ramené une épouse, Natalie Portman , rencontrée sur le plateau du film Black Swan, leur fils, Alpeh, et une boulimie de travail. A Paris, Millepied compte importer "la force de compétitivité, l'énergie de la danse américaine", tout en valorisant "l 'élégance, la limpidité du style classique à la française". Cette lecture s'incarnera ces jours-ci dans sa chorégraphie de Daphnis et Chloé, de Ravel, précédé du Palais de cristal de Bizet, chorégraphié en 1947 par Georges Balanchine.

Dans un futur proche, Millepied souhaite faire danser le prestigieux ballet de 154 danseurs hors les murs, y compris dans des endroits inattendus, "pourquoi pas dans l'espace public", et compte lancer une "académie chorégraphique" pour accompagner ceux qui voudraient, comme lui, passer à la création.

Le futur directeur espère bien "garder un œil sur l'aventure du L.A. Dance Project , sa compagnie américaine lancée il y a deux ans, lorsqu'il sera dans les murs de l'Opéra de Paris. La danse, "c'est à 150 %", rappelle-t-il en souriant. Avant d'avouer trouver « très frustrant de ne pas pouvoir parler de la saison 2015-2016 alors qu'elle est quasiment bouclée. Les deux saisons suivantes se dessinent déjà !"

A voir : Balanchine/Millepied , jusqu'au 8 juin à l'Opéra Bastille, Paris 11e. Tarifs : de 5 à 110 euros.  

Plus d'articles