Bertrand Cantat : le festival "Les Escales" annule un concert du chanteur

Bertrand Cantat : le festival "Les Escales" annule un concert du chanteur

FESTIVAL - "Les Escales", qui se déroulent à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), ont annoncé ce lundi l'annulation d'un concert de Bertrand Cantat prévu fin juillet. Le maire de la ville s'était opposé à sa venue, vendredi dernier.

Bertrand Cantat ne fera pas "Escales" à Saint-Nazaire. Le festival, qui se déroule fin juillet, a annoncé ce lundi l'annulation du concert. En cause : la fronde du maire de la ville, qui s'est opposé à la venue du chanteur, contre l'avis des organisateurs de l'événement.


David Samzun, l'édile de Saint-Nazaire, a publié vendredi une lettre ouverte dans laquelle il a exprimé sa "totale désapprobation quant à la programmation de ce concert". Pour justifier sa décision, il évoque notamment  "le long chemin qui reste à parcourir pour protéger les droits des femmes et parfois, tout simplement, leur vie et leur sécurité." Avant d'ajouter : "Nous sommes attachés à ce que le festival reste un espace de convivialité où la mixité, le vivre ensemble et les valeurs humanistes restent au cœur de notre projet".

"Celui que nous invitions c’était le chanteur"

Dans sa missive, le maire PS évoque aussi la liberté de choix des programmateurs. Ces derniers ont néanmoins préféré annuler la venue de l'ancien chanteur de Noir Désir. "Celui que nous invitions c’était le chanteur, qui de Noir Désir en passant par Detroit et Amor Fati, a contribué à écrire l’histoire du rock français. Son dernier disque nous avait convaincus par sa qualité artistique et musicale", écrit ce lundi Gérard Chabaud, le directeur du festival. L'invitation, prévue pour le 29 juillet, a été désapprouvée par "plusieurs personnes, des sphères publiques et privées", précise-t-il.

En vidéo

Bertrand Cantat parle (enfin) dans les "Inrocks"

Pour Bertrand Cantat, dont chaque réapparition artistique ou médiatique s'accompagne de réactions véhémentes depuis le drame de Vilnius, cette polémique succède à celle provoquée début décembre. Au moment où sortait son premier album solo "Amor Fati", il avait fait l'objet de nouvelles accusations de violences rapportées par Le Point. Celles-ci ont été contestées par le chanteur, qui a porté plainte, et ses anciens partenaires de Noir Désir.

Bertrand Cantat avait été condamné à huit ans de prison pour avoir tué sa compagne, l'actrice Marie Trintignant. Elle avait succombé à ses coups après une violente dispute. Il a purgé quatre ans de prison avant de bénéficier d'une libération conditionnelle en 2007. Son contrôle judiciaire a pris fin en 2011.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Bertrand Cantat, l’impossible retour ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter