Bisbilles royales et secrets de famille : le début d’année de Meghan et Harry s’annonce déjà compliqué

Bisbilles royales et secrets de famille : le début d’année de Meghan et Harry s’annonce déjà compliqué

HAPPY NEW YEAR – L’embellie autour du lancement de leur fondation Archewell n’aura pas duré. En l’espace de quatre jours, le duc et la duchesse de Sussex ont été rhabillés pour l’hiver par la presse britannique qui se délecte d’avance du livre que va sortir la demi-sœur de Meghan, Samantha Markle.

Ils ont refermé 2020 avec l’annonce qu’ils attendaient de faire depuis des mois. Retardée par la pandémie, la fondation de Meghan Markle et du prince Harry a pris vie le 31 décembre avec la mise en ligne du site officiel d’Archewell. Un point de ralliement pour les nombreux projets de la duchesse et du duc de Sussex, dont leurs juteux accords avec les plateformes américaines Netflix et Spotify qui ont permis au couple de retrouver leur indépendance financière loin des subventions de la couronne britannique. 

La page d’accueil du site fait office de grande lettre ouverte à 2021 qu’ils espèrent plus douce que 2020, marquée par leur départ en fanfare de la famille royale britannique pour la Californie au printemps et la fausse couche de la jeune femme à l’été. Fiers de leur plateforme, Meghan et Harry invitent les internautes à les rejoindre "pour construire un monde meilleur, un acte de compassion après l’autre". Lui se décrit comme "le fils de sa mère" et elle comme "la mère de leur fils", le jeune Archie qui donne son nom à l'association non lucrative de ses parents. 

Toute l'info sur

#Megxit

En transparence, s’affichent deux photos de famille. L’une représente la jeune Meghan dans les bras de sa mère Doria Ragland, l’autre au premier plan montre un baby Harry sur les épaules de sa mère Diana. Un cliché issu des archives personnelles du prince qui a permis à la presse britannique de relancer la guéguerre fratricide qui agite les hautes sphères du royaume depuis des mois. "Je pense que William sera quelque peu inquiet si Harry utilise Diana pour ses œuvres de charité et ses affaires commerciales sans le consulter. Je ne crois pas qu’il serait très heureux si Harry exploitait le statut d’icône de leur mère ", estime le spécialiste de la royauté Phil Dampier dans le DailyMail. Les deux frères doivent se retrouver en juillet pour l’inauguration d’une statue hommage à Lady Di à l’occasion du 60e anniversaire de la défunte princesse de Galles.

Harry ne serait "plus que l'ombre du prince qu'il était"

Des retrouvailles qui s’annoncent déjà explosives d’autant plus que Harry ne serait "plus que l’ombre du prince qu'il était". L’hypothèse émane de l’experte royale Angela Levin, autrice en 2018 d’une biographie sur le jeune homme qu’elle qualifie désormais de "bon samaritain farfelu". "Ça ne lui ressemble tellement pas de nous dire comment vivre nos vies (Ne prenez pas l’avion ! Faites moins d’enfants ! Soyez conscients que des partis pris inconscients peuvent mener au racisme !)", écrit-elle dans une tribune pour le Telegraph intitulée "Comment l'Amérique a changé le prince Harry". Le Telegraph australien est lui allé fouiller dans les conditions légales du site d'Archewell, notant que les données personnelles des abonnés à la newsletter pouvaient être partagés à des tiers. "Le prince Harry et Meghan profitent de votre vie privée mais se battent pour protéger la leur", a tweeté l'autrice de l'article.

En l’espace de quatre jours, Meghan et Harry ont été rhabillés pour l’hiver par la presse anglo-saxonne qui s’apprête à agrandir davantage les placards avec la sortie ce vendredi d’un livre qu’on annonce comme choc. Samantha Markle, qui tente de se raccrocher à la célébrité de sa demi-sœur par tous les moyens, publiera enfin aux États-Unis l’autobiographie dont elle parle depuis plus de quatre ans. The Diary of Princess pushy’s sister part 1 Le journal intime de la sœur de Princesse ambitieuse – sera disponible dès le 17 janvier et assure que "parfois la réalité est plus étrange que la fiction". Elle promet notamment des révélations fracassantes qui "ne devraient pas plaire" à sa cadette.

Lire aussi

Une prise de parole dont se serait sans doute bien passée la duchesse, alors que la justice doit statuer trois jours plus tard sur le conflit qui l’oppose au Mail on Sunday. Procès ou pas procès ? Meghan devrait être fixée le 20 janvier avant d’entamer d’autres négociations tout aussi délicates avec sa belle-famille. Le 31 mars marquera le premier anniversaire de l’entrée en vigueur du Megxit et donc la fin de la période de transition de douze mois accordée par la reine Elizabeth II. De quoi donner davantage de grain à moudre à des tabloïds qui n'en manquait pas.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas ce dimanche

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Valérie Pécresse juge inéluctables de nouvelles restrictions en Ile-de-France

Lire et commenter