Botticelli, "artiste et designer", une exposition évènement hors du commun

Botticelli, "artiste et designer", une exposition évènement hors du commun

SORTIE - A partir du 10 septembre et jusqu’à janvier prochain, le musée Jacquemart-André met le designer peintre Botticelli à l’honneur. L’institut de France expose une quarantaine de toiles du génie florentin et de quelques-uns de ses illustres contemporains, des tapisseries en passant par des peintures sacrées jusqu’à la célèbre naissance de Vénus.

18 ans d’absence. Sandro Botticelli (1445-1510) fait à nouveau l’objet d’une exposition en France, après la dernière au Sénat en 2003. Des toiles de l’illustre peintre italien reviennent illuminer les salles de l’institut de France, non loin des jardins du Luxembourg. Reportée à cause de la pandémie du Covid19, l’exposition "Botticelli, artiste designer", rassemble une quarantaine d’œuvres prestigieuses du peintre florentin et de ses complices de la deuxième moitié du XVe siècle.

Pour les commissaires, l’historienne de l’art Ana Debenedetti et le conservateur Pierre Curie, "la carrière de Botticelli, devenu l’un des plus grands artistes de Florence, témoigne du rayonnement et des changements profonds qui transforment la cité sous les Médicis." Les organisateurs ont pioché des œuvres d’exception dans les musées du monde entier pour symboliser la production artistique du peintre : le musée du Louvre, la National Gallery de Londres, le Rijksmuseum d’Amsterdam, les musées et bibliothèques du Vatican, les Offices ou encore la Gemäldegalerie de Berlin. "L’exposition présentera Botticelli dans son rôle de créateur, mais également d’entrepreneur et de formateur. Elle montrera l’importance de cette pratique d’atelier, laboratoire foisonnant d’idées et lieu de formation, typique de la Renaissance italienne", expliquent les commissaires.

Fidèle chronologie

Dans la première salle, "de l’atelier Filippo Lippi à l’indépendance", Botticelli acquiert la technique de la peinture de chevalet mais également celle de la fresque auprès de son maître. Il découvre le mouvement Quattrocento (marquant la première renaissance initiée à Florence) et peint notamment "La Vierge à l’enfant".

Dans la seconde, les commissaires nous font découvrir le peintre historien qui décorait de nombreuses demeures patriciennes : son art façonnait le mobilier ou les lambris recouvrant les murs. Plus loin, dans "l’atelier polyvalent", ils exposent des tapisseries et broderies. Botticelli décline notamment le personnage de Minerve, déesse de la guerre, de la sagesse et des arts. Les commissaires font ainsi du peintre un "véritable génie du réemploi, y excelle grâce à une inventivité sans cesse renouvelée"

Dans la quatrième salle, l’exposition montre une partie de la galerie de portraits que le peintre a réalisé pour les Médicis, riche famille de banquiers omniprésente à Florence à la fin du XVe siècle. La plus célèbre toile de cette série de commandes représente Julien de Médicis, assassiné en 1478. Dans la suivante nous pourrons admirer de grandes scènes mythologiques, incarnées par "La Naissance de Vénus", qui dévoile plus qu’elle ne cache. Cette toile emblématique fait la synthèse entre le mythe antique et la philosophie poétique des humanistes florentins.

L’ultime salle, "du tondo au retable", déploie la peinture religieuse de Botticelli. "Le retable joue un rôle fondamental dans l’économie de l’atelier de Botticelli. Placé dans l’espace public, au-dessus de l’autel d’une église ou d’une chapelle, il fait partie des commandes les plus prestigieuses qu’un artiste puisse recevoir. Par sa visibilité, il assure la diffusion du style et des inventions du peintre, tout en constituant une démonstration parfaite susceptible de susciter l’engouement de nouveaux clients", affirment les commissaires. "Le Couronnement de la Vierge" en reste l’élément le plus marquant.

L’exposition "Botticelli, artiste designer" se déroule du 10 septembre 2021 au 24 janvier 2022 au musée Jacquemart-André (institut de France, Boulevard Haussmann, Paris 8e).

Ouvert de 9H à 18H tous les jours de la semaine.

De 10 à 17€ en fonction de votre âge et de votre situation professionnelle.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.