"Boycotté" par Hollywood, Johnny Depp sort du silence pour défendre son dernier film

Johnny Depp méconnaissable dans "Minamata".

MISE AU POINT - À l'occasion de la sortie au Royaume-Uni de "Minamata", un film tourné en 2019, Johnny Depp dénonce sa mise à l’écart par l’industrie du cinéma suite aux accusations de violences conjugales de son ex-femme, l’actrice Amber Heard.

La carrière cinématographique de Johnny Depp est-elle terminée pour de bon ? Brisant un silence qui dure depuis plusieurs mois, l’acteur de 58 ans évoque sa situation professionnelle dans un entretien accordé ce week-end au Sunday Times à l’occasion de la sortie outre-Manche de Minamata. Dans ce drame historique tourné en 2019, la star américaine incarne le photojournaliste W. Eugene Smith, célèbre pour avoir révélé dans les années 1970 l’empoisonnement au mercure des habitants d’un village japonais par une usine pétrochimique pendant plusieurs décennies.

On leur a promis qu'on n'exploiterait pas leur histoire (...). Je pense qu'on a respecté notre part du marché mais ceux qui sont arrivés ensuite doivent le faire à leur tour- Johnny Depp

Le mois dernier, le réalisateur Andrew Levitas avait publiquement reproché à la MGM d’avoir mis son film au placard en raison des déboires personnels de sa star. Dans le Sunday Times, Johnny Depp aborde son cas personnel à la faveur d’une question sur les victimes de Minamata. "On a regardé ces gens dans les yeux et on leur a promis qu’on n’exploiterait pas leur histoire. Que le film serait respectueux", explique-t-il. "Je pense qu’on a respecté notre part du marché mais ceux qui sont arrivés ensuite doivent le faire à leur tour", ajoute-il en dénonçant implicitement l’attitude du studio.

"Certains films touchent les gens. Et cette situation touche ceux de Minamata et les personnes qui vivent des choses similaires. Et tout ça pour quoi… pour le boycott d’Hollywood à mon égard ? Un homme, un acteur dans une situation désagréable et bordélique, au cours des dernières années ?", s’interroge l’acteur qui entend bien défendre le film qui n’a pas encore de date de sortie aux Etats-Unis et dans de nombreux pays comme la France. Au Japon, il devrait être sur les écrans en septembre prochain.

Johnny Depp pourrait de nouveau s’exprimer sur le sujet dans les prochaines semaines puisque plusieurs manifestations cinématographiques s’apprêtent à lui rendre hommage. Il devrait ainsi se rendre au Festival de Karolvy Vary en République Tchèque fin août, au Festival de San Sebastian en Espagne fin septembre et plus tôt dans le mois à celui de Deauville en France, même si sa présence n'a pas encore été confirmée.

Lire aussi

Ces invitations ont suscité ces derniers jours la colère de plusieurs associations féministes, Johnny Depp ayant été accusé de violences conjugales à plusieurs reprises par Amber Heard, son ex-femme. Des faits qu’il a toujours niés, d’où sa plainte en diffamation contre The Sun qui l’avait qualifié de "cogneur de femmes" dans un article de 2018.  L'acteur a été débouté par la justice britannique, l'affaire donnant lieu à un déballage médiatique qui a un peu plus terni l'image de l'un des champions du box-office ces 20 dernières années. Évincé du troisième volet des Animaux Fantastiques à l'automne dernier, il n'a plus tourné depuis.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Interview d’Eric Zemmour sur LCI : retrouvez nos vérifications

Elections en Allemagne : qui est Olaf Scholz, qui pourrait succéder à Angela Merkel ?

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Grippe, gastro, angine et rhume de retour : bonne ou mauvaise nouvelle sur le front du Covid ?

Emmanuel Macron l'inaugure ce lundi : à quoi sert la nouvelle académie de l'OMS, dirigée par Agnès Buzyn ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.