Brad Pitt et Angelina Jolie ne veulent plus rester en France et vendent leur château

Brad Pitt et Angelina Jolie ne veulent plus rester en France et vendent leur château
CULTURE

FREXIT - La France ne fait plus vraiment rêver les stars hollywoodiennes. Après Natalie Portman, qui a quitté Paris en février dernier, c'est au tour d'Angelina Jolie et Brad Pitt de vouloir déserter notre Hexagone. Le couple souhaite mettre en vente leur château de Miraval.

Toute l'info sur

Le divorce de Brangelina

Depuis de nombreux mois, des rumeurs annoncent un divorce imminent entre Angelina Jolie et Brad Pitt, un éloignement entre les deux stars hollywoodiennes qui pourrait prendre un peu plus d'ampleur avec la vente de leur château de Miraval dans le sud de la France. À l'instar de Natalie Portman, qui a quitté le pays en février dernier, l'actrice ne veut plus vivre en France.

Brad Pitt, de son côté, n'est pas vraiment ravi à l'idée de lâcher leur domaine, acheté en 2008 pour 60 millions de dollars. En juin dernier, Le Figaro Madame assurait que l'acteur était contre cette idée de vente, alors que des travaux avaient déjà débuté pour agrandir la demeure : "Le devis comprend l'installation d'un spa, la construction d'une nouvelle salle de gym, l'agrandissement de la cave à vins et l'arrangement d'une piste de moto."

Un lieu symbolique

Cette volonté d'Angelina Jolie de se débarrasser de leur château annonce-t-elle la fin du couple phare d'Hollywood ? C'est ici qu'ils s'étaient mariés en 2014, et ont lancé leur propre marque de vin. Selon l'intéressée, il n'est pas question de divorce : "J'ai hâte de passer les prochaines années à ses côtés. Je suis plus intéressée par le Brad Pitt de 50 ans, que par celui de 40 ans", a-t-elle révélé à People Magazine.

Lire aussi

    Les articles les plus lus

    "Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

    Reconfinement, écoles ouvertes... les pistes envisagées par Emmanuel Macron à la veille d'un nouveau tour de vis

    EN DIRECT - Covid-19 : un nouveau Conseil de défense pour trancher sur les contours du reconfinement

    Pourquoi les écoles pourraient rester ouvertes en cas de reconfinement ?

    REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent