Britney Spears affiche son soutien au mouvement #FreeBritney sur Instagram

Britney Spears affiche son soutien au mouvement #FreeBritney sur Instagram

SOLIDAIRE – La chanteuse américaine a partagé sur ses réseaux un drapeau rose et blanc à l’effigie du mouvement voulant la libérer de sa tutelle. "Oui, je me la pète", s’est-elle amusée alors qu’au même moment le juge refusait d’avancer la prochaine audience de son affaire.

Ses posts vont et viennent. Certains ayant une longévité plus courte que d’autres, la chanteuse les supprimant suivant ses envies. Britney Spears a fait de son compte Instagram le témoin numéro un de son retour progressif à un quotidien normal, elle qui vit sous tutelle depuis 13 ans. Après les vidéos d’elle en train de danser et de présenter sa dernière collection de maillots de bain jusqu’à plus soif, la jeune femme de 39 ans a pour la première fois affiché deux mots qui animent son armée de fans les plus fidèles : #FreeBritney.

"Mon dieu, regardez ce drapeau !", a-t-elle écrit lundi 9 août en légende d’une vidéo prise devant le domicile d'un de ses admirateurs. L’homme, vêtu d’un t-shirt à l’effigie de la popstar, brandit un drapeau rose sur lequel est inscrit le nom du mouvement qui veut libérer son idole.

Toute l'info sur

#FreeBritney, la chanteuse Britney Spears s'oppose à sa tutelle

Je disais que vous connaissiez ma situation mais laissez-moi clarifier quelque chose : vous n’en connaissez que la moitié !- Britney Spears

Lancé discrètement sur Twitter en 2009, le hashtag #FreeBritney a connu un regain d’activité dix ans plus tard. Et a participé au lancement d’une grande campagne médiatique militant pour que la chanteuse retrouve son libre-arbitre. "Je me suis dit : 'Mon drapeau par-dessus le drapeau américain ?' Oui, je me la pète. Est-ce que c’est mal ?", s’interroge Britney Spears. "Je sais que dans mon post précédent je disais que vous connaissiez ma situation mais laissez-moi clarifier quelque chose : vous n’en connaissez que la moitié !", poursuit-elle, s’adressant à ceux qui pensent qu’elle "devrait faire attention à ce qu’elle partage".  "Quand vous y réfléchissez vraiment… J’ai fait beaucoup trop attention avec tout ce que j’ai traversé. Un jour, je vivrai dangereusement. Un jour...", tease-t-elle. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears)

Lire aussi

Des mots qui font écho à une énième décision de justice entravant la reprise en main de sa vie. TMZ rapporte en effet que le tribunal a rejeté la demande faite un peu plus tôt cette semaine d'une "suspension immédiate" de Jamie Spears qui contrôle la fortune de sa fille depuis 2008. "Même si une attente de deux mois peut sembler insignifiante dans une affaire longue de 13 ans, Mademoiselle Spears ne devrait pas être contrainte encore de se sentir traumatisée, de perdre son sommeil et de souffrir davantage", avait notamment plaidé Matthew Rosengart, le nouvel avocat de Britney Spears. Rendez-vous est donc toujours fixé le 29 septembre pour une nouvelle audience déterminante.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.