Britney Spears remporte un premier bras de fer contre son père au tribunal

Britney Spears remporte un premier bras de fer contre son père au tribunal

JUSTICE – Une juge de Los Angeles a rejeté, jeudi 11 février, la requête de Jamie Spears qui s’opposait à partager le rôle de curateur de sa fille avec une société de conseil en gestion de patrimoine et en investissement.

Rien ne bouge. Mais pourtant, la décision sonne comme une victoire pour les fans de Britney Spears. Une juge de Los Angeles a rejeté, jeudi 11 février, la demande du père de la chanteuse qui s’opposait à partager la gestion de la tutelle de sa fille avec la société de conseil Bessemer Trust Co., nommée co-curateur en novembre dernier par la même magistrate.

C’est donc ensemble qu’ils devront continuer à gérer la fortune de la pop star, estimée à 60 millions de dollars. Devant la cour, l’avocat de la jeune femme de 39 ans a prôné "une division égale des responsabilités dans l’espoir que Jamie Spears et Bessemer Trust Co. trouvent la meilleure manière de s’occuper de ce patrimoine complexe pour le bien-être de sa cliente".

Toute l'info sur

#FreeBritney, la chanteuse Britney Spears s'oppose à sa tutelle

Ma cliente ne voulait pas de son père comme co-curateur. Mais nous reconnaissons que son retrait constitue un problème séparé- Samuel Ingham, l'avocat de Britney Spears

Cité par Variety, Me Samuel Ingham a également rappelé que "sa cliente ne voulait pas de son père comme co-curateur". "Mais nous reconnaissons que son retrait constitue un problème séparé", a-t-il souligné, expliquant qu’il pourrait redemander ultérieurement à ce que Jamie Spears soit complètement écarté de la mise sous tutelle de Britney Spears. En novembre, l’avocat avait affirmé que la chanteuse "avait peur de son père" et "ne remonterait pas sur scène tant qu’il serait en charge de sa carrière".

Dans un communiqué transmis à People, les avocats de Jamie Spears voient le verre à moitié plein et assurent que la décision du tribunal montre "la confiance de la justice en notre client et Bessemer Trust pour s’occuper ensemble de la préservation du patrimoine de Mademoiselle Spears". Ennemi numéro 1 au bonheur de la chanteuse selon ses fans, le père de la pop star est la cible du mouvement #FreeBritney qui cherche à libérer l’icône de sa mise sous tutelle. Le petit ami de la chanteuse Sam Asghari lui-même a qualifié son beau-père de "connard" entravant leur bonheur.

Lire aussi

Certains admirateurs munis de leurs pancartes siglés du hashtag étaient présents à l’extérieur du tribunal ce jeudi pour suivre cette audience plus scrutée que les autres. Car elle intervient moins d’une semaine après la diffusion du documentaire Framing Britney Spears détaillant la chute de l’artiste et toute la complexité de sa tutelle, en place depuis 12 ans. Le dossier judiciaire est loin d’être refermé. Le clan Spears et leurs avocats ont rendez-vous le 17 mars et le 27 avril pour discuter de la suite.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.