Carton d'audience pour "HPI" sur TF1 : au fait, c'est quoi un haut potentiel intellectuel ?

Carton d'audience pour "HPI" sur TF1 : au fait, c'est quoi un haut potentiel intellectuel ?

PSYCHO - Ce jeudi, TF1 a donné le coup d'envoi de "HPI", une série avec une héroïne à haut potentiel intellectuel qui devient consultante dans la police. Un succès, puisque la série a été regardée par 9,3 millions de téléspectateurs. Mais dans la vraie vie, comment se caractérise cette aptitude ?

Les héros décalés ont la cote dans les fictions. Dernière recrue en date : Morgane, l'héroïne de HPI, la nouvelle série policière de TF1 avec Audrey Fleurot qui a rassemblé jeudi soir 9,3 millions de téléspectateurs. Femme de ménage jonglant entre les petits boulots et ses trois enfants qu'elle élève toute seule, cette quadra se retrouve engagée comme consultante par la police. Car derrière son look fantasque et sa grande gueule, Morgan a un haut potentiel intellectuel. Dotée d'un QI de 160, elle a des capacités mentales hors norme qui font d'elle un fin limier.   

 

Si la série joue principalement sur le ressort comique, dans la vraie vie, vivre avec un HPI peut en réalité se révéler compliqué. "Je ne voyais que les bons côtés, mais je me suis aperçue que cette spécificité s’accompagne de beaucoup de complications et d’incompréhensions, de difficultés dans les relations sociales et, souvent, d’une scolarité difficile", explique Audrey Fleurot dans le dossier de présentation de la série. "Finalement, ce n’est pas forcément un cadeau. Mais la série n’est pas non plus un documentaire. Nous avons pris des libertés", admet la comédienne. 

Lire aussi

Les hauts potentiels intellectuels ont une Ferrari dans la tête, du mal à lâcher prise. Leur cerveau fonctionne tout le temps- Jean-François Laurent

Le HPI résulte en réalité d'un fonctionnement neurologique particulier qui confère au sujet des capacités intellectuelles accrues. Pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS), "est haut potentiel intellectuel une personne ayant un quotient intellectuel supérieur ou égal à 130". Ce qui représenterait 2% de la population générale. "Les hauts potentiels intellectuels ont une Ferrari dans la tête, du mal à lâcher prise. Leur cerveau fonctionne tout le temps. Ils sont en décalage par rapport aux autres enfants", explique Jean-François Laurent, expert en médiation scolaire et spécialiste de la précocité intellectuelle. L'Éducation nationale parle d'"élève intellectuellement précoce" (EIP). Ils représenteraient 2 à 5 % de la population scolaire tous milieux sociaux confondus. 

Pour diagnostiquer un HPI, il faut passer des tests avec un psychologue habilité. Car si cette aptitude intellectuelle est généralement associée à un QI élevé, ce n'est pas la seule condition. Les caractéristiques communes des personnes concernées sont la pensée foisonnante et en arborescence, mais aussi l’empathie, un grand sens de l’humour et de l'observation, une hypersensibilité ou encore un certain perfectionnisme. 

Il est important de diagnostiquer les enfants HPI

La méconnaissance de la précocité peut également représenter un risque pour l'enfant. "Souffrances affectives, inhibition intellectuelle, anxiété, états dépressifs, phobie, troubles du comportement, du sommeil, troubles des relations sociales et TOCS, échec scolaire sont autant de risques psychopathologiques", détaille le site de la Fédération ANPEIP (Association nationale Pour les enfants intellectuellement précoces). "L’enfant surdoué non reconnu y est d’autant plus exposé qu’il n’a pas pu et su mettre en place de moyens de défense adaptés". 

Il est donc important de diagnostiquer les enfants HPI pour adapter les contenus d’enseignement et les méthodes pédagogique afin d'éviter l'échec scolaire et les souffrances affectives. "L’essentiel est de respecter le fonctionnement original de ces enfants pas tout à fait comme les autres, de leur permettre d’identifier leurs compétences, mais aussi leurs points faibles, afin de les rassurer et de les aider", plaide Olivier Revol, pédopsychiatre spécialisé dans l'hyperactivité et la précocité intellectuelle.

Vous aimez le cinéma ? Alors découvrez notre podcast "Le cinéma c'est la vie en mieux !"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

"Le cinéma, c’est la vie en mieux", c'est le podcast qui va vous donner envie de retourner au ciné. Dans chaque épisode, Jérôme Vermelin part à la rencontre des acteurs, des réalisateurs, des producteurs et de tous ceux qui font l’actualité du Septième art. Ils partagent avec lui leur passion du métier. Les films qui leur ont donné envie de sauter le pas. Et leurs petits secrets de tournage...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Escalade au Moyen-Orient : le Conseil de sécurité de l'ONU réduit au silence par les États-Unis

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Mort de Michel Fourniret : "Il était incapable de donner des informations", réagit le père d'Estelle Mouzin

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.