"La magie n’a pas de genre" : comment Billy Porter est devenu la bonne fée de "Cendrillon"

Billy Porter dans le film "Cendrillon" de Kay Cannon.

BIBBIDI BOBBIDI BOO - La star de la série "Pose" endosse à la perfection le costume de la marraine dans une nouvelle version extravagante et musicale du conte de Perrault, disponible sur Prime Video ce vendredi 3 septembre. Un casting audacieux à l’image de son interprète, toujours plus désireux de briser les codes.

Son apparition est brève, mais suffisamment éblouissante pour ne plus voir que lui. Billy Porter sort littéralement de son cocon dans Cendrillon, réécriture pop, féministe et inclusive du conte de Perrault par la scénariste des films Pitch Perfect

La magie opère dès son entrée en scène, qui voit un papillon se transformer progressivement en une impressionnante tenue orange qui scintille. Un manteau ceintré aux larges épaules sur un pantalon droit qui habille, avec majesté, sa marraine la bonne fée.

Une marraine "fabuleuse" et non-binaire

Car oui, Billy Porter incarne un personnage jusque-là uniquement féminin. Sa marraine n’est pas féérique mais "fabuleuse", porte des talons plus élevés que ceux de la princesse qu’il relooke et se définit comme non-binaire selon son interprète. "La magie n’a pas de genre", comme il le martèle en interview. Mais elle a "aussi ses limites", réplique-t-il à Cendrillon quand elle lui demande de rendre ses souliers de verre plus confortables.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Billy Porter (@theebillyporter)

Si Billy Porter est aussi à l’aise dans ce costume ancestral, c’est que le rôle a été pensé pour lui. "Tant d’actrices incroyables ont joué ce personnage, donc j’ai écrit le mien pour un homme. Et honnêtement, il était le seul qui remplissait tous les critères que je voulais. Il chante tellement bien, il est si talentueux. J’ai écrit en pensant à lui et c’est venu très facilement", explique à Variety la réalisatrice Kay Cannon, qui signe une comédie musicale loufoque reprenant des tubes de Queen, Madonna et Janet Jackson. 

Au moment de son casting, l’acteur américain a eu une pensée émue pour "l’ado de 14 ans efféminé" qu’il était. "Parce que tout ce que je voulais à l’époque, c’était devenir la version masculine de Whitney Houston. Donc quand j’ai reçu ce coup de fil, j’ai couru partout en disant : 'J’ai eu le même rôle que Whitney ! J’ai eu le même rôle que Whitney !'", se souvient-il lors de l’avant-première du film. La diva avait été la marraine la bonne fée de Brandi dans un film Disney en 1997. Son plus grand point commun avec le personnage ? "Je veux simplement répandre la joie et l’espoir, soutenir les gens autour de moi, avoir de la compassion, être aimant". 

La chanteuse Camila Cabello, formidable dans le rôle de Cendrillon, confesse qu’il est devenu sa marraine la bonne fée hors caméra. D’autres pourraient en dire autant. Premier comédien noir et gay à remporter l'Emmy Award du meilleur acteur dans une série dramatique pour Pose il y a deux ans, Billy Porter milite depuis le début de sa carrière pour une meilleure représentation. Peu importe votre couleur, votre genre ou vos préférences sexuelles. Sur les tapis rouges, il a su imposer un style tout en fluidité où il sublime les robes, traînes et autres accessoires catalogués comme féminins. En interview, il parle vrai. Comme en mai dernier lorsqu'il révèle être séropositif depuis une dizaine d’années dans un puissant essai publié par The Hollywood Reporter.

Billy Porter fêtera ses 52 ans le 21 septembre mais a déjà vécu mille vies. Acteur, chanteur, auteur et réalisateur, il a été récompensé lors des Tony Awards pour ses performances à Broadway, aux Grammy Awards ainsi qu’aux NAACP Awards (association qui milite pour l’égalité des Afro-américains depuis 1909, ndlr) qui l’ont désigné "artiste de l’année" l’an dernier. De son enfance à Pittsburgh marquée par le harcèlement scolaire et des violences sexuelles aux lumières de Hollywood, il racontera sa vie dans ses mémoires à paraître le 19 octobre. Son prochain défi ? Jouer un super-héros queer. Charge aux studios hollywoodiens d'activer leurs baguettes magiques pour réaliser son rêve.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Billy Porter (@theebillyporter)

>> Cendrillon - avec Camila Cabello, Nicholas Galitzine, Idina Menzel, Minnie Driver, Billy Porter et Pierce Brosnan, disponible le 3 septembre sur Prime Video

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Interview d’Eric Zemmour sur LCI : retrouvez nos vérifications

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Grippe, gastro, angine et rhume de retour : bonne ou mauvaise nouvelle sur le front du Covid ?

Elections en Allemagne : qui est Olaf Scholz, qui pourrait succéder à Angela Merkel ?

Etats-Unis : le chanteur R. Kelly jugé coupable d'exploitation sexuelle de mineurs

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.