"Y a-t-il eu une entourloupe ?" : boudée par les César, Juliette Binoche se lâche sur Instagram

"Y a-t-il eu une entourloupe ?" : boudée par les César, Juliette Binoche se lâche sur Instagram

MALAISE – Dans une curieuse vidéo postée sur Instagram, Juliette Binoche réagit à son absence de la liste des nommés aux César 2021, suggérant avoir été évincée de façon délibérée.

Et les nommés sont... Dans la liste des films en lice pour la 46e cérémonie des César, La Bonne Épouse de Martin Provost figure plutôt en bonne position avec cinq nominations. Meilleurs costumes, meilleurs décors, meilleure actrice dans un second rôle pour Yolande Moreau et Noémie Lvovsky, meilleur acteur dans un second rôle pour Edouard Baer... Cette comédie populaire qui a réuni plus de 600.000 spectateurs n’est en revanche pas nommée au César du meilleur film. Son metteur en scène Martin Provost ne l’est pas non plus à celui de la meilleure réalisation.

Et Juliette Binoche dans tout ça ? Alors qu’elle tient le rôle principal, l’une des stars les plus primées de l’histoire du cinéma français n’a pas été retenue dans la catégorie meilleure actrice. Et visiblement, elle ne l’a pas tout à fait digéré. "Miroir, mon beau miroir. Pourquoi ne suis-je pas aux César ?", s’interroge-t-elle dans une vidéo un brin lunaire, postée mercredi soir sur sa page Instagram. "Y a-t-il eu une entourloupe au niveau de la haute direction ? Bizarre, bizarre, comme c’est bizarre. César, César", dit-elle à la manière de Louis Jouvet dans le classique Drôle drame de Marcel Carné, en 1937. 

Si elle remercie ses camarades nommés dans les commentaires de la vidéo, Juliette Binoche semble clairement déçue de ne pas participer à la fête. De là à suggérer une manœuvre délibérée de la direction de l’Académie des César pour l’évincer ? Après le départ l’an dernier de son président Alain Terzian, et les polémiques liées aux nominations de Roman Polanski, c’est toute la gouvernance de l’institution qui a été revue ces derniers mois. Renouvellement du collège des votants, renforcement de la parité et élection du binôme mixte Véronique Cayla-Eric Toledano à leur tête... Les César ont fait un grand ménage, salué par une grande majorité de la profession.

Juliette Binoche, 56 ans, a été nommée à dix reprises aux César, la première fois pour Rendez-vous en 1985, la dernière pour Un si beau soleil intérieur en 2018. Elle l’a remporté une fois pour Trois couleurs : bleu en 1994. Elle est par ailleurs l’une des actrices les plus primées de l’histoire du cinéma français à l’international, avec notamment l’Oscar du meilleur second rôle féminin en 1997 pour Le Patient en anglais. Avec Julianne Moore, elle est la seule actrice au monde à avoir été primée dans les trois festivals majeurs. En 1993 à Venise pour Trois Couleurs : Bleu, en 1997 à Berlin pour Le Patient Anglais et en 2010 pour Copie Conforme.

Lire aussi

Les votants des César ont-ils simplement voulu faire souffler un vent de fraicheur sur la prochaine cérémonie ? Hier, le réalisateur Jean-Paul Salomé s’est lui ému de l’absence parmi les nommés d’Isabelle Huppert, la vedette de son film La Daronne, par ailleurs nommé au César de la meilleure adaptation. "Notre scénario de La Daronne, sans Huppert il n’existe pas, c’est rien, un simple bout de papier", a-t-il écrit sur Twitter. Rappelons que la comédienne a tout de même été nommée 16 fois aux César dans sa carrière et qu’elle en a remporté deux pour La Cérémonie en 1996 et Elle en 2017.

Pour mémoire les cinq nommées au César de la meilleure actrice cette année sont Laure Calamy pour Antoinette dans les Cévennes, Martine Chevallier et Barbara Sukowa pour Deux, Virginie Efira pour Adieu les cons et Camélia Jordana pour Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait. Lauréate du César du meilleur espoir féminin en 2018 pour Le Brio, cette dernière est à la seule à avoir déjà été récompensée par l’Académie par le passé.  

>> Et aussi

Lui fait partie des nommés aux César cette année. En lice dans 12 catégories dont celle du meilleur film avec Adieu les cons, Albert Dupontel se confie dans le podcast "Le cinéma, c'est la vie en mieux". Ecoutez...

>> Téléchargez cet épisode sur ApplePodcasts ici

>> Ecoutez-le en streaming sur Deezer ici

>> Ecoutez-le en streaming sur Spotify ici

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

EN DIRECT - Israël va vacciner l'ensemble des Palestiniens munis d'un permis de travail

"C’est les mêmes gars" : avec Tom Ross, Florent Pagny a trouvé son double dans "The Voice"

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Lire et commenter