Charlène de Monaco de retour à l’hôpital pour une opération sous anesthésie générale

La princesse Charlène de Monaco, le 27 janvier 2020 à la sortie de la cathédrale de Monaco.

SANTÉ - Bloquée en Afrique du Sud depuis sept mois, l’épouse du prince Albert II de Monaco subit ce vendredi sa "dernière" intervention chirurgicale selon sa fondation qui ne donne pas plus de détails.

Elle avait envisagé des retrouvailles avec la principauté d’ici à la "fin octobre". Une date qui semble s’éloigner un peu plus, car Charlène de Monaco a à nouveau été hospitalisée ce vendredi 8 octobre en Afrique du Sud où elle réside depuis le mois de mars. 

L’information a été communiquée par la fondation qui porte son nom, précisant que la princesse "recevrait une anesthésie générale pour sa dernière opération". L’association souhaite à l’épouse du prince Albert II de Monaco "tout le meilleur pour cette dernière intervention et son processus de convalescence", dans un texte relayé par Point de Vue.

Une sérieuse infection ORL qui l'empêche de prendre l'avion

Son entourage sur le Rocher confirme auprès de Nice-Matin qu’il s’agit bien de la "dernière" opération de Charlène de Monaco, sans rien dire de plus sur la procédure. L’ancienne nageuse de 43 ans souffre depuis plusieurs mois d’une sérieuse infection ORL qui l’empêche de prendre l’avion pour rejoindre l’Europe. Elle avait déjà été prise en charge sous anesthésie générale le 13 août, avant d’être à nouveau brièvement hospitalisée début septembre après un malaise.

Lire aussi

Albert et leurs enfants, les jumeaux Jacques et Gabriella, sont venus lui rendre visite à plusieurs reprises. Sans que cela ne fasse taire les rumeurs de tensions entre le prince et son épouse relayées par plusieurs médias européens. Plutôt discret sur sa vie privée, le prince monégasque a coupé court à toute hypothèse de séparation auprès du magazine People d’abord puis de la radio RMC. "Elle est toujours en Afrique du Sud, mais va revenir très très prochainement. On doit faire le point avec les médecins dans quelques jours", déclarait-il cette semaine.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.