"Chaud cacao" raciste ? L’auteur du tube d’Annie Cordy se défend

"Chaud cacao" raciste ? L’auteur du tube d’Annie Cordy se défend

CONTROVERSE - Depuis que Bruxelles a décidé de rebaptiser un célèbre tunnel du nom d’Annie Cordy, des voix s’élèvent pour dénoncer le racisme supposé de la chanson "Chaud cacao". Une polémique incompréhensible pour son auteur, interrogé par "Le Parisien".

C’est l’affaire qui secoue la Belgique depuis plusieurs jours. Mi-mars, la municipalité de Bruxelles décidait de rebaptiser le tunnel Léopold-II, l’image de l’ancien roi des Belges étant entaché par son passé colonial. À la place, les élus locaux ont jeté leur dévolu sur le nom d’Annie Cordy, l’icône de la chanson décédée en septembre dernier à l’âge de 92 ans. Hélas l’hommage a vite tourné court…

Pour de nombreux militants antiracistes, le mythique tube Chaud Cacao, sorti en 1985, véhiculerait en effet des clichés peu en phase avec notre époque. "C’est l’esprit de la chanson" qui pose problème a ainsi estimé sur la chaîne RTL-TVI, Mireille-Tsheusi Robert, présidente de BAMKO, le centre féministe de réflexion et d’action sur le racisme anti-noires . "C’est une chanson qu’on ne peut pas effacer du patrimoine belge, ni Annie Cordy d’ailleurs. Mais ce qui est le plus important, c’est d’en avoir conscience."

J’ai imaginé des guerriers partant à la chasse aux lions en chantant chaud cacao- Vivien Valley, dans Le Parisien

Si Annie Cordy n’est plus là pour donner son avis sur la question, Vivien Valley, le parolier de "Chaud Cacao", n’a pas manqué l’occasion de le faire. "Cette chanson n’est pas raciste et ne le sera jamais", assure l’intéressé ce mercredi dans les colonnes du Parisien. Résidant dans les Yvelines, cet homme de 68 ans dit qu’il n’aurait "jamais imaginé" qu’on lui tombe dessus à ce sujet. "On ne se moque absolument pas des Africains là-dedans", plaide-t-il.

Vivien Valley explique avoir écrit la chanson au début des années 1980, alors qu’il cumulait deux jobs pour arrondir les fins de mois. "C’était très fatigant, j’avais besoin d’énergie et un jour en rentrant chez moi le matin, j’ai bu un chocolat chaud", explique-t-il. L’inspiration lui vient en voyant un baobab avec un soleil sur le paquet. "J’ai imaginé des guerriers partant à la chasse aux lions en chantant chaud cacao", se rappelle le parolier. 

Lire aussi

Parmi les attaques contre "Chaud cacao", certaines portent sur le clip de la chanson où Annie Cordy danse en tenue africaine, entourée de petites filles blanches portant des perruques frisées, tandis que de grosses lèvres rouges reprennent les paroles en chœurs. "Cette bouche représente la gourmandise, car l’envie de manger du chocolat nous prend en écoutant la chanson", rétorque Vivien Valley. Fin de la polémique ? 

Lors d’un vote en ligne, organisé en février, le nom d’Annie Cordy avait recueilli 22% des suffrages, dépassant des personnalités comme la femme de lettres belge Marguerite Yourcenar et la militante américaine des droits civiques Rosa Parks. La famille de la chanteuse ayant donné son accord, le tunnel portera bien son nom à l’automne prochain, sauf improbable rebondissement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

"Parfois, je m'auto-énerve" : la joueuse de tennis Alizé Lim se confie sur son expérience de HPI

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.