"Chère Mamie Diana" : les enfants du prince William célèbrent Lady Di pour la fête des mères

"Chère Mamie Diana" : les enfants du prince William célèbrent Lady Di pour la fête des mères

ÉMOTION – Kensington Palace a partagé les cartes écrites par le prince George et la princesse Charlotte à l’attention de leur défunte grand-mère. De quoi faire fondre les réseaux sociaux.

La date n’est pas la même partout dans le monde mais l’intention est universelle. Le Royaume-Uni célébrait la fête des mères ce dimanche 14 mars avec une profusion de colliers de nouilles, d’œuvres d’art toutes personnelles et de cartes toutes plus mignonnes les unes que les autres. Même au sein de la famille royale britannique.

Le prince George, la princesse Charlotte et le prince Louis ont usé de leurs plus beaux feutres pour marquer cette journée particulière pour leur père, le prince William. Alors en plus d’un mot pour leur mère Kate, les royal babies les plus célèbres de la planète ont eu une pensée pour leur grand-mère qu’ils n’ont jamais connue.

Tu manques à Papa- La princesse Charlotte à sa "Mamie Diana"

"Pour ceux qui ont fait l’expérience du deuil, cette journée peut être particulièrement difficile. Chaque année pour la fête des mères, George, Charlotte et Louis préparent des cartes en souvenir de leur mamie, Diana, pour William", écrit Kensington Palace en légende de messages manuscrits des enfants qui ont fait fondre la toile.  "Chère Mamie Diana, joyeuse fête des mères. Je t’aime beaucoup et je pense toujours à toi. Je t’envoie plein de bisous", écrit le prince George, 7 ans, sur un fond vert. "Chère Mamie Diana, je pense à toi pour la fête des mères. Je t’aime beaucoup, tu manques à Papa", ajoute Charlotte sur un fond rose.

Lire aussi

Depuis l’autre côté de l’Atlantique, le prince Harry aussi a eu une pensée pour sa mère. Un porte-parole du duc de Sussex a indiqué qu’une gerbe de fleurs avait été déposée en son nom sur la tombe de Lady Di, qui se trouve sur un îlot au milieu d’un lac sur la propriété de la famille Spencer dans le Northamptonshire, en Angleterre. C’est la princesse de Galles qui réunira les deux frères au début de l’été. William et Harry sont attendus à Kensington Palace à Londres pour inaugurer une statue le 1er juillet, jour où Diana aurait dû célébrer ses 60 ans. Des retrouvailles sur fond de brouilles royales, d’interview déballage à la télévision et d’accusations de racisme qui seront scrutées avec attention par les médias du monde entier.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter