Ariana DeBose ("West Side Story") : "Être la Anita de Steven Spielberg, c’est très spécial"

Ariana DeBose ("West Side Story") : "Être la Anita de Steven Spielberg, c’est très spécial"

INTERVIEW – Star de Broadway vue l'an dernier dans la comédie musicale de Netflix "The Prom", l’actrice américaine succède à Rita Moreno dans l’un des rôles les plus iconiques de "West Side Story". Un personnage qu’elle a retravaillé en pensant aux jeunes spectatrices.

La femme à la robe violette a changé sa vie. Car c'est en voyant Rita Moreno danser dans le film West Side Story qu'elle a compris qu'elle pouvait elle aussi faire la même chose. Ariana DeBose enfile à son tour le costume d'Anita dans la nouvelle adaptation de la comédie musicale signée du grand Steven Spielberg. La première fois qu'elle a rencontré le réalisateur de génie, elle lui a pourtant dit "non, monsieur" quand il lui a demandé de lire une scène lors d'une audition.

Elle était venue danser ce jour-là, rien de plus. Un caractère bien affirmé qui n'a rien à envier à celui de son personnage. Aux côtés de la débutante Rachel Zegler dans le rôle de Maria, l'actrice américaine de 30 ans mène les troupes pendant plus de 2 heures 30 à l'écran. Déjà nommée pour un Tony Award par le passé, la star de Broadway pourrait bien décrocher une nomination aux Oscars. Jusqu'à répéter l'histoire de son aînée Rita Moreno, première hispanique de l'histoire à remporter une statuette dorée en 1962 ?

J'adore la façon dont la chanson "America" invite à la conversation- Ariana DeBose

Sur votre compte Instagram, vous vous décrivez non pas comme Anita mais comme "la Anita de Spielberg". Pourquoi est-ce le rôle de rêve pour vous ?

Oh mon Dieu, pour plusieurs raisons. West Side Story est une œuvre incroyable. Je pense qu'Anita est également l'un des meilleurs personnages jamais écrits pour une femme. Et pour moi, être la Anita de ce réalisateur en particulier, c’est quelque chose de très, très spécial. Il n’est pas seulement l’un des meilleurs réalisateurs de son époque, il est l’un des meilleurs de l’histoire. Qu’il me confie cette incroyable responsabilité, c’est l’un des plus grands honneurs de ma carrière jusqu’à présent.

Vous avez déclaré plusieurs fois "être l’Amérique". "Je suis une afro-latina queer et métisse qui s’identifie comme noire. J’appartiens à toutes les communautés marginalisées", avez-vous souligné dans le magazine Out. "America" est l’une des chansons les plus cultes de West Side Story et elle résonne toujours autant avec le monde d’aujourd’hui. Que représente-t-elle pour vous ?

J'adore la façon dont la chanson invite à la conversation. Deux choses doivent pouvoir coexister. L’Amérique pour Anita, c’est une terre de possibilités où vous pouvez poursuivre le rêve américain. Et pour son fiancé Bernardo, c'est un endroit où il est venu chercher une vie meilleure mais où il a trouvé plus de résistance. On lui a dit qu'il n'était pas accepté et la vie est en fait très difficile. Et tout ça est toujours vrai aujourd'hui. Pour certaines personnes dans ce pays, la vie est belle et merveilleuse. Les opportunités sont nombreuses. D’autres ont l'impression de marcher dans la boue tous les jours. Ils se sentent très opprimés pour une raison ou une autre. C'est pour ça que j'adore cette séquence dans le film. Elle vous permet d'initier cette conversation par le biais de la chanson. Vous pouvez ressentir l'importance du sujet, mais vous pouvez également ressentir la joie. Encore une fois, ce sont deux choses qui coexistent au même moment.

J'ai essayé de ne pas penser au fait que Rita Moreno était devant moi- Ariana DeBose

Quel a été votre plus grand défi : tourner la scène de danse d’"America" pendant la canicule dans les rues de New York ou bien tourner la scène majeure dans laquelle votre personnage ment sur le sort de Maria face à Rita Moreno, la Anita du film de 1961 ?

Oh bon sang ! Ils ont tous les deux représenté un défi pour être parfaitement honnête. Je ne sais pas si l'un était plus difficile que l’autre. Avoir l'occasion de jouer une scène avec celle qui m’a précédée, avec Rita Moreno qui est un trésor international, c'était palpitant. J'ai essayé de ne pas penser au fait qu'elle était devant moi. J'ai juste essayé de la regarder comme si elle était Valentina, son personnage. C’était ce qui importait, jouer la vérité entre ces femmes à ce moment monumental du scénario. Mais c'est vrai que la météo a rendu mon expérience de tournage sur America difficile à égaler (elle rit).

La jeune Ariana a été inspirée par Rita Moreno dans sa robe violette. Pensez-vous aux jeunes filles que vous pourriez inspirer avec votre Anita ?

Bien sûr ! J’ai décidé de relever le défi que représentait ce rôle parce que je voulais créer un personnage qui aurait pu être le modèle dont j’avais besoin enfant. Je voulais jouer ce personnage pour les jeunes femmes afin qu'elles puissent voir que vous pouvez avoir une voix, que vous pouvez être pleine d’espoir, que vous pouvez avoir du pouvoir, exprimer votre opinion et poursuivre votre rêve américain. Même si ça n’est pas sans défis à relever, c’est important de s’accrocher à ce en quoi on croit et de s’appuyer sur ce qui nous rend uniques. Je ne veux pas que les jeunes abandonnent la possibilité de réaliser leurs rêves.

En vidéo

LCI PLAY - Rachel Zegler, la révélation du "West Side Story" de Spielberg

Lire aussi

>> West Side Story de Steven Spielberg (2h36) - avec Rachel Zegler, Ansel Elgort, Ariana DeBose et Rita Moreno, au cinéma dès le 8 décembre

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

L'acteur Gaspard Ulliel est mort à l'âge de 37 ans

EN DIRECT - Covid-19 : 436.167 nouvelles contaminations en 24 heures

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.