N°1 au box-office, le dernier James Bond a eu raison d’attendre

N°1 au box-office, le dernier James Bond a eu raison d’attendre

SUCCÈS - "Mourir peut attendre", l’ultime James Bond avec Daniel Craig, est désormais le plus gros succès de l’année en France. Dans le monde, il a dépassé le score de "Casino Royale", donnant raison aux producteurs qui avaient repoussé la sortie à plusieurs reprises en raison de la pandémie. Autant dire que le prochain 007 va devoir assurer...

James Bond est une valeur sûre. Vous en doutiez ? Avec plus de 3,3 millions d’entrées, Mourir peut attendre est désormais le plus gros succès de l’année en salles en France, détrônant la nouvelle adaptation de Dune avec Timothée Chalamet, bloquée à 2,8 millions d’entrées.

Si une partie de la critique hexagonale a émis des réserves au sujet du film réalisé par Cary Joji Funukaga, le public semble beaucoup plus enthousiaste. La preuve : en quatrième semaine, il n’a perdu que 5% de de son audience, engrangeant 600.000 tickets supplémentaires pour devancer Venom 2 en tête du box-office.

Plus fort que "Casino Royale"

Le succès est mondial puisque le long-métrage a franchi il y a quelques jours la barre des 600 millions de dollars de recettes, boosté par ses bons scores en Chine. Un total qui lui permet de dépasser les 594 millions de dollars de Casino Royale, le tout premier James Bond avec Daniel Craig en 2006.

Mourir peut attendre est désormais le troisième plus gros succès de la saga derrière Skyfall (2012) et Spectre (2015), avec respectivement 1,1 milliard de dollars et 879 millions de dollars de recettes. Cette performance valide la stratégie des producteurs qui ont repoussé la sortie du film de 18 mois en raison de la pandémie.

Elle interroge également sur l’avenir de la franchise, entrée dans l’escarcelle d’Amazon après le rachat de la MGM par la firme de Jeff Bezos. Si la productrice Barbara Broccoli a répété à plusieurs reprises que le prochain James Bond sortirait en exclusivité au cinéma, elle a désormais la lourde tâche de trouver un successeur bankable à Daniel Craig.

Lire aussi

À moins d’un incroyable rebondissement, c’est bel et bien avec un nouveau visage que s’écrira la suite des aventures de l’espion née sous la plume de Ian Fleming, en 1952. Les noms de Tom Hardy, Henry Cavill, Richard Madden, Regé Jean-Page ou encore James Norton ont circulé ces derniers mois. Mais Barbara Broccoli assure qu'une décision ne sera prise avant 2022. Avec une grosse surprise à la clé ?

Dans l’hypothèse d’un reboot mettant en scène un James Bond en début de carrière, la presse britannique avance que la candidature de George MacKay, l’un des héros de 1917, le film de guerre de Sam Mendes, serait très sérieusement étudiée. Âgé de 29 ans seulement, il pourrait devenir le 007 le plus jeune de l’histoire. Wait and see

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

Covid-19 : Belgique, Italie, Allemagne... l'Europe confrontée au variant Omicron

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.