"Les Éternels" peuvent-ils être les nouveaux Avengers de Marvel ?

"Les Éternels" peuvent-ils être les nouveaux Avengers de Marvel ?

SUCCESSION - Deux ans après les adieux déchirants d’"Endgame", les studios Marvel relancent la machine et introduisent dix nouveaux super-héros venus des confins de l’univers pour protéger la Terre. Une famille dysfonctionnelle bien plus humaine qu’il n’y paraît et qui pourrait étendre son influence bien au-delà de ses prédécesseurs.

La pandémie a retardé d’un an les présentations avec ceux que beaucoup appellent déjà "les nouveaux Avengers". Après avoir perdu une partie de sa bande de super-héros dans Endgame il y a deux ans, les studios Marvel misent sur un groupe d’autant plus puissant que ses membres viennent d’ailleurs. 

Les Éternels, dix extraterrestres immortels aux pouvoirs complémentaires, ont été envoyés sur Terre il y a sept millénaires pour la protéger de monstres appelés Déviants. Alors qu’on les croyait disparues pour de bon, ces créatures finissent par refaire surface et obligent la troupe qui s’était séparée à se réunir pour une ultime mission.

Mais ces êtres surnaturels ont-ils ce qu’il faut pour prendre la suite des Avengers ? "C’est un espace important à occuper mais je crois qu’on en est capable. Mon personnage Druig pourrait le faire seul", assure à LCI l’Irlandais Barry Keoghan qui à l’écran peut contrôler les esprits. Salma Hayek, qui incarne la leader Ajak, préfère dire que les Éternels "vont se faire leur propre place" au sein de l’univers cinématographique Marvel. "Même si on botterait le cul des Avengers si on devait se battre, non ?", s’amuse-t-elle avant de souligner à quel point sa bande est "différente". La faute à la réalisatrice Chloé Zhao qui, après l’Oscarisé Nomadland, vient insuffler sa vision du monde si singulière à celui si codifié des super-héros.

Devant la caméra de Chloé Zhao, le super-héros se fait plus que jamais super-humain

Le manichéisme habituel cède sa place à des conflits internes chez des Éternels dépassés par leur condition d’immortels. Ils se voient comme sauveurs, d’autres les qualifient d’assassins. "Tous les personnages sont habités par une contradiction, et le public peut s’y identifier. Le fait que le casting soit si inclusif génère aussi des conflits qui sont rafraîchissants parce qu’on ne les a pas vus jusqu’ici dans les films de super-héros", analyse Salma Hayek. Devant la caméra de Chloé Zhao, le super-héros se fait plus que jamais super-humain. Il doute, se montre vulnérable, tombe amoureux d’une personne du même sexe et fait même l’amour. Une première dans un Marvel.

En vidéo

LCI PLAY - "Les Éternels" : Chloé Zhao fière du casting d'Angelina Jolie et Salma Hayek

Malgré son casting cinq étoiles mené par Angelina Jolie, Chloé Zhao n’échappe pas au cahier des charges Marvel qui a fait de l’association de grosses scènes d’action, d’effets spéciaux parfois too much et d’un humour à toutes épreuves la recette à suivre. Sauf que la cinéaste chinoise va plus loin en proposant sa propre cosmogonie à partir de l’univers créé par Jack Kirby. Elle nous souffle que Les Éternels "est le film parfait pour nous aider à comprendre le but de notre existence". L’ensemble est dense, parfois inutilement complexe. Mais il remue et nous entraîne dans son sillon pendant 2h37. Sans qu’on ait vu le temps passer. "C’est un film différent des autres Marvel car il est bien plus philosophique et flou sur le plan moral. Je l’ai déjà vu trois fois et à chaque fois, je découvre de nouvelles choses", témoigne Kumail Nanjiani, le plus fun des Éternels qui a posé ses valises à Bollywood.

Salma Hayek rappelle de son côté que les Éternels "voyagent dans l’histoire" pendant 7000 ans, 7000 ans d’une humanité loin d’être parfaite. "On s’aperçoit que même si nous avons fait beaucoup d’avancées, rien n’a changé en ce qui concerne la haine et l’autodestruction. Ça vous fait vous interroger", note-t-elle. Pour Barry Keoghan, c’est justement le signe que la mission est remplie. "Si vous quittez le cinéma et que vous vous posez des questions, c’est que le réalisateur a fait un bon travail. Vous repensez au film en rentrant chez vous, avec peut-être l’envie de le revoir", insiste-t-il.

Kevin Feige, le patron des studios Marvel, parle des Éternels comme d’un "précurseur de ce que nous réserve le MCU à l’avenir". Si le producteur Nate Moore a déjà balayé la possibilité d’un deuxième film, ces nouveaux super-héros seront bien de retour prochainement à l’écran. La plateforme Disney+ devrait laisser aux scénaristes tout le loisir de développer des projets de séries autour des différents personnages. De quoi peut-être étendre leur aire d’influence bien au-delà de celle des Avengers...

Lire aussi

>> Les Éternels de Chloé Zhao, avec Angelina Jolie, Salma Hayek, Gemma Chan, Richard Madden, Kumail Nanjiani, Barry Keoghan et Kit Harringont - au cinéma le 3 novembre

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.