VIDÉO - Le Traducteur : retour clandestin en Syrie dans un extrait du film

Description du sujet digitial
Culture

SORTIES - Le film "Le Traducteur" nous propose d’effectuer un retour en 2011, au cœur de la révolution syrienne. Un drame sous tension que nous découvrons à travers un nouvel extrait.

Le 13 octobre prochain sortira dans les salles françaises Le Traducteur. Réalisé par Rana Kazkaz et Anas Khalaf, le long métrage se déroule dans les premiers mois de la révolution syrienne au moment où démarrent les manifestations, pour la plupart pacifiques, en faveur de la démocratie. 

Toute l'info sur

Le Traducteur : au cinéma le 13 octobre

L’histoire : En 2000, Sami était le traducteur de l’équipe olympique syrienne à Sydney. Un lapsus lors de la traduction le contraint à rester en Australie, où il obtient le statut de réfugié politique. En 2011, la révolution syrienne éclate et le frère de Sami est arrêté pendant une manifestation pacifique. Malgré les dangers, il décide de tout risquer et de retourner en Syrie pour aller le libérer.

En vidéo

Le Traducteur : la bande-annonce

Le retour en Syrie est justement l’objet de l’extrait que nous vous proposons de découvrir en ouverture de cet article, lorsque Sami passe, clandestinement, la frontière entre le Liban et la Syrie.

Même s’il ne se base pas sur une histoire vraie, Le Traducteur a le mérite d’être le premier film à aborder le début de la révolution syrienne. "Il était important pour nous de situer l'histoire en mars 2011, au début de la révolution" expliquent Rana Kazkaz et Anas Khalaf, "cela nous a permis d'explorer l'espoir initial de réforme de la plupart des Syriens. Une époque où des manifestants pacifiques ont défilé pour leur liberté et leur dignité et ont été tragiquement confrontés à la violence du gouvernement en retour."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 cas à nouveau franchi ce mercredi

"Maintenant, il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer recadre Eric Zemmour

Tempête Aurore : 9 départements en vigilance orange, des rafales jusqu'à 130 km/h attendues

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.