Cinq expos à voir en famille pendant les vacances de Noël

Cinq expos à voir en famille pendant les vacances de Noël

TOUS DEHORS – Parce qu’il n’y a pas que les rediffusions de Louis de Funès à la télé, la période de Noël est aussi l’occasion de sortir en famille, direction ces expos qu’on n’a pas eu le temps de voir depuis la rentrée. En voici cinq qui ne devraient pas faire bâiller vos ados.

Histoire de la mode : "Tenue correcte exigée", au musée des Arts décoratifs

Saviez-vous que jusqu’au XVIIIe siècle, le port des talons était exclusivement réservé aux hommes ? Qu’au début du XIXe siècle, les femmes devaient demander une autorisation à la préfecture pour avoir le droit de porter un pantalon ? Qu’un manteau en fourrure de gorille a pu défiler dans les années 60 sans que Bardot ne lâche les fauves ? "Tenue correcte exigée" revient sur plusieurs siècles d’usages vestimentaires, dont la plupart ont fait scandale dans leur contexte historique ou politique. Une somptueuse collection de tenues plus ou moins portables, mais d’une valeur inestimable. 

Beaux-arts et histoire : "Spectaculaire Second Empire" au musée d’Orsay

Pour fêter ses 30 ans, le musée d’Orsay fait renaître la période 1852-1870, période prospère, de fastes et de fêtes grandioses. Le parcours thématique, où se côtoient peintures, sculptures, photographies, dessins, objets d'art et bijoux, recrée cette époque foisonnante, brillante et riche en contradictions. Car la défaite de la France contre la Prusse, en 1870, a relégué un temps le Second Empire à des frivolités et à des affaires véreuses, dont Zola a su se servir pour ses romans. Ce qu'il en reste ? Des oeuvres d'art exceptionnelles. 

Civilisation et société : "The Color Line", au musée du Quai Branly

L’art a joué un rôle dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire dans les Etats-Unis de la ségrégation. Cette exposition rend hommage aux artistes et penseurs afro-américains qui ont contribué à effacer cette « ligne de couleur » discriminatoire, pendant plus d’un siècle et demi de luttes. Des œuvres rares en peinture, sculpture, photo, cinéma, musique et littérature témoignent de la richesse créative de cette longue contestation. 

Photo : "La France d’Avedon", à la Bibliothèque nationale de France (site Mitterrand)

Les liens singuliers du photographe américain Richard Avedon avec la France sont au cœur de ces 200 œuvres. Reconnu dans le monde entier en tant que photographe de mode, Avedon a tiré le portrait de nombreuses personnalités françaises exposées à la BNF, comme Jean Cocteau, Coco Chanel, Catherine Deneuve, Jean Genet, Jeanne Moreau, Yannick Noah, Isabelle Adjani…

Espionnage : "Guerres secrètes" au musée de l’Armée

Vous avez toujours rêvé d’être agent secret ? Découvrez leurs gadgets, leurs méthodes et leurs acteurs. Confrontant la réalité et la fiction, l’exposition dévoile les grandes heures de l’espionnage et du contre-espionnage, les actions clandestines et subversives, les opérations d’intoxication et de propagande, en temps de guerre comme en temps de paix. Une playlist publiée sur YouTube permet de prolonger l’expo avec des vidéos thématiques.

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

VIDÉO - RER inondé à Evry, toit arraché à Alfortville... vent violents et pluies diluviennes sur l’île-de-France

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Nouvelle sortie hors de l'ISS pour Thomas Pesquet : quelle mission après les incidents de mercredi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.