Cinq tableaux pour s’offrir un avant-goût d’été avec David Hockney, bientôt à Beaubourg

Cinq tableaux pour s’offrir un avant-goût d’été avec David Hockney, bientôt à Beaubourg

DirectLCI
EXPO - C’est l’un des artistes les plus prolifiques et les plus cotés au monde : le Britannique David Hockney, 79 ans, est à l'honneur dans une immense rétrospective à la Tate Britain, à Londres, qui ne désemplit pas. Petite introduction avant l’arrivée de l’expo au Centre Pompidou, le 21 juin.

Aucun peintre contemporain n’est plus jeune que David Hockney. A bientôt 80 ans, l’artiste a l’œil pétillant derrière ses lunettes rondes. Loin du cliché de l’artiste torturé, Hockney vibre du plaisir de peindre, dessiner, photographier, que ce soit dans son Yorkshire natal ou dans sa Californie d’adoption. C’est cette joie de vivre, qui se manifeste dans une explosion de couleurs vives, que l’on retrouve dans la grande rétrospective que lui consacre la Tate Britain jusqu’au 29 mai. LCI est allé en repérage avant son arrivée au Centre Pompidou le 21 juin : que ce soit le premier jour de l’été sied particulièrement bien à son œuvre, dont voici des jalons-clés. 

Le miroitement des piscines californiennes

Portrait of an Artist (Pool with two figures), 1972. Engoncés dans leur manteau, les visiteurs de la Tate Britain s’attardent dans les pièces réservées à la Californie d’Hockney. Ses toiles y diffusent un chaud soleil, des arroseurs automatiques sur des pelouses fraîchement tondues et des piscines miroitantes où nagent des éphèbes. Hockney a vécu la plus grande partie de sa vie en Californie, et après un retour temporaire dans la campagne du Yorkshire, il a de nouveau posé ses baskets blanches à Hollywood. 

Du Grand Canyon aux grands paysages forestiers

9 Canvas studies of the Grand Canyon, 1998. Outre les collines californiennes, Hockney a peint des vues stupéfiantes du Grand Canyon, où dominent les rouges profonds et le pourpre. Il s’amuse avec sa maîtrise de la perspective, de la profondeur, jusqu’à des paysages a priori plus froids comme les forêts britanniques. Et quand l’immensité des toiles ne suffit plus, il les filme avec des caméras HD qu’il promène, d’une saison à l’autre, offrant au spectateur une immersion dans la nature tout à fait magique.

L'illusion de la 3D avec les collages photographiques

Pearblossom Highway, 1986. Hockney ne voit pas le monde comme un banal être humain. Il lui arrive de prendre des centaines de photos d’un seul point de vue, et de les disposer ensuite selon un champ particulier, qui donne un relief surprenant. Que ce soit cette route dans le désert, une partie de scrabble ou une contre-plongée dans une salle remplie de chaises et de passants, Hockney recrée une sorte de 3D sur un support plane. Un tour de force. 

Une famille et des amis très expressifs

Christopher Isherwood and Don Bachardy, 1968. Toute sa vie, David Hockney a réalisé d’émouvants portraits de sa famille, de sa mère en particulier, ainsi que de ses nombreux amis. Certains sont connus (comme ici l’écrivain Christopher Isherwood),  d’autres sont des collectionneurs d’art. La plupart sont des amis de longue date dont il détaille les expressions au crayon, à l’acrylique… ou à l’iPhone et l’iPad, dont Hockney se sert compulsivement.

L’intimité et l’instantanéité de l’iPad

C’est l’une des salles les plus spectaculaires de l’expo : celle où, plongés dans l’obscurité, des écrans lumineux reproduisent les dessins réalisés avec l’application Paint sur iPad. Les traits de couleur sont reproduits au fur et à mesure, comme si Hockney dessinait devant nous en temps réel. Que ce soit une fenêtre devant un paysage maritime, une autoroute ou quelques fleurs, tout est lumineux et habité. Si l’éternelle jeunesse existe, David Hockney en est le premier bénéficiaire. 

Pour préparer sa visite :


David Hockney, jusqu'au 29 mai à la Tate Britain, Londres, puis au Centre Pompidou, à Paris, dès le 21 juin.


L’Eurostar propose jusqu’à 21 trajets quotidiens entre Paris et Londres. Billets en vente sur www.eurostar.com/fr.

Ne manquez pas le tout nouveau salon Business Premier, conçu comme un appartement parisien ancien, élégant et feutré, et pourvu d’un bar à cocktails. Bon plan : sur présentation de leur billet Eurostar, les voyageurs bénéficieront de 2 billets pour le prix d’1 grâce au programme 2FOR1 d’Eurostar, valable dans neuf musées de Londres : Tate Modern, The National Gallery, National Portrait Gallery, The British Museum, Victoria and Albert Museum, The British Library, Science Museum & Royal Academy of Arts... et la Tate Britain où a lieu l'exposition Hockney. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter