Côme, le héros de l'opéra rock "Le Rouge et le Noir" : "The Voice a été un tremplin phénoménal"

CULTURE

INTERVIEW - Le grand public l'a découvert dans "The Voice". Finaliste de l'édition 2015 du télécrochet de TF1, Côme est le héros de l'opéra rock "Le Rouge et le Noir" qui sera lancé à partir du 29 septembre 2016 au Palace à Paris. Alors que l'album des chansons du spectacle sera disponible le 26 août prochain, le jeune chanteur nous dit tout sur cette nouvelle aventure.

Comment êtes-vous arrivé sur Le Rouge et le Noir ?
De façon assez classique. Bruno Berberes, qui est en charge des castings de "Nouvelle Star ", m'a envoyé passer le casting du Rouge et du Noir. J'avoue que j'étais un peu largué au départ, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. En plus les comédies musicales, ce n'est pas trop mon monde. Mais quand on m'a présenté le projet, je me suis dit que ce serait une bonne expérience à tenter.

Qu'est-ce qui vous a séduit ?
La musique en live avant tout, car on ne chante pas sur une bande-son enregistrée à l'avance. Il y a cinq musiciens en permanence avec nous sur scène, et ça, c'est plutôt cool. L'équipe aussi m'a donné envie de me lancer, tout comme le fait de jouer au Palace.

N'avez-vous pas eu peur avant de vous lancer dans un projet qui vous engage sur du long terme ?
Oui carrément. Après je suis jeune, et toute expérience est bonne à prendre.

Quelle est la différence entre un opéra rock comme Le Rouge et le Noir et une comédie musicale classique ? 
Tout d'abord il n'y a pas de danse. Et comme je vous l'ai dit, c'est un vrai spectacle en live. Il y a aussi du jeu, c'est assez proche du théâtre. Ça ne sera pas une histoire à l'eau de rose.

Quel souvenir gardez-vous du Rouge et du Noir, qu'on découvre en général au lycée ? 
Ça m'était un peu passé au-dessus de la tête à l'époque ! Ce n'était pas une de mes références littéraires. Mais c'est très intéressant de se replonger dedans aujourd'hui car c'est une belle histoire. Et raconter cela dans un opéra rock, c'est original.

Dans quel état d'esprit êtes-vous aujourd'hui ? 
J'essaie de prendre les choses avec sérénité car il y a encore beaucoup de boulot. Je prends des cours de théâtre pour me préparer et ça se passe super bien. C'est une des parties les plus intéressantes car je suis novice dans ce domaine-là. On commencera les répétitions du spectacle cet été, en juillet et en août. Je pense que j'aurai les boules avant la première !

Vous allez aussi retrouver des anciens de "The Voice" dans Le Rouge et le Noir...
Oui, il y a Yoann qui fait partie de la même promotion que moi et Haylen, qui a participé à la dernière édition mais que je n'ai découvert que là, car je ne regarde pas trop "The Voice". Même quand j'étais dedans je ne regardais pas trop. J'ai atterri sur ce programme un peu par hasard. Même si ça a été un tremplin phénoménal pour moi, la télé ce n'est pas du tout un monde dans lequel je me sens à l'aise. Par contre, la tournée The Voice, ça a été énorme.

En parlant de "The Voice", vous avez également collaboré avec Zazie, qui a coécrit les textes du Rouge et du Noir. Comment se sont passé les retrouvailles ?
Super bien. On se voit régulièrement et c'est vraiment top. Pendant "The Voice" on n'avait pas eu l'occasion de se parler, car j'étais dans l'équipe de Jenifer. Je suis ravi de bosser avec elle, c'est une grande chanteuse, c'est trop cool.

Où en êtes-vous de vos projets personnels ?
J'avais enregistré par mal de morceaux pour sortir un EP mais j'ai trouvé qu'on avait un peu aseptisé ma musique, donc j'ai décidé de tout reprendre de zéro. J'ai quelques petites surprises qui ne vont pas tarder à arriver. Mais avant on va voir comment ça va se passer avec Le Rouge et le Noir.

A LIRE AUSSI
>>
Côme, le finaliste de "The Voice 4", héros de la comédie musicale "Le Rouge et le Noir"
>>
Côme, finaliste de "The Voice 4" : "Je ne suis pas en compétition avec les autres"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter