Corinne Masiero nue aux César : des élus de droite signalent "une exhibition sexuelle" à la justice

Corinne Masiero nue aux César : des élus de droite signalent "une exhibition sexuelle" à la justice

POLEMIQUE – C’est le strip-tease dont tout le monde parle, au-delà du monde du spectacle. Choqués par le happening militant de l'actrice lors de la 46e cérémonie des César, dix parlementaires de droite ont écrit au procureur de la République pour signaler "une exhibition sexuelle".

Corinne Masiero nue sur la scène des César ? Ils n’ont pas digéré. Dix parlementaires de droite, dont neuf membres du micro-parti Oser la France, ont écrit au procureur de la République pour lui signaler "l’exhibition sexuelle" commise par la comédienne, venue apporter son soutien aux intermittents du spectacle. Dans un communiqué, le député du Vaucluse Julien Aubert ironise, estimant que "Canal + a avancé en phase non cryptée 'Le Journal du Hard'".  

 

Selon lui, la chaîne "nous a offert, à l’heure où même les victimes du confinement Castex sont encore en pleine possession de leurs moyens, un scénario de strip-tease 'Full monty' improvisé. En effet, au cours de cette cérémonie, Mme Corinne Masiero s’est totalement déshabillée, imposant sa nudité, d’une part, au public physiquement présent dans la salle de spectacle, et d’autre part, aux téléspectateurs de l’émission".

S’ils reconnaissent que "la liberté d’expression autorise une certaine forme d’expression corporelle", notamment dans le cadre de la contestation politique, ces députés convoquent l’article 222-32 du Code pénal qui stipule que "l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende". 

 

Interrogée lundi 15 mars par nos confrères du Parisien, Corinne Masiero a reconnu qu’elle avait pris les organisateurs de la cérémonie par surprise. "Quand Marina Foïs m'a proposé de remettre un César, on a imaginé que je viendrai en peau d'âne. Comme pour toute action, il ne faut pas prévenir pour ne pas mettre les gens dans la merde. J'assume donc seule ce qui s'est passé ensuite", a-t-elle assuré. Lors de la cérémonie des Molières 2015, le comédien Sébastien Thiéry s'était lui aussi présenté nu sur scène, devant la ministre socialiste Fleur Pellerin.

Lire aussi

Sans pointer du doigt Corinne Masiero, la ministre la Culture Roselyne Bachelot a déploré mardi sur RTL le déroulement de la soirée où elle a été régulièrement prise à partie. "Est-ce que vous voyez l’image que ça a donné ? C’est navrant de voir des artistes piétiner leur outil de travail", a-t-elle regretté.  

 

Interrogée quelques heures plus tard par la station, la star de la série Capitaine Marleau lui a répondu de façon cinglante : "Ce qui est dommage, c'est qu'elle aurait pu venir me le dire, parce qu'elle était dans la salle au début, semble-t-il, et elle s'est barrée. Donc, si elle a des choses à dire, elle les dit en face, déjà." 

>> Et aussi...

Grand gagnant de la 46e cérémonie des César, Albert Dupontel raconte "Adieu les cons" dans le podcast "Le cinéma, c'est la vie  en mieux". Ecoutez !

>> Pour télécharger cet épisode sur ApplePodcasts, c'est ici

>> Pour l'écouter en streaming sur Deezer, c'est ici

>> Pour l'écouter en streaming sur Spotify, c'est ici

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Lire et commenter