"Freedom Day" en Angleterre : la famille royale continuera-t-elle à porter le masque ?

"Freedom Day" en Angleterre : la famille royale continuera-t-elle à porter le masque ?

NOUVELLES RÈGLES – Alors que le gouvernement de Boris Johnson lève ce lundi les restrictions liées à la pandémie, les Windsor comptent bien en profiter tout autant que leurs sujets. C’est à visage découvert que le prince Charles et Camilla visiteront la cathédrale d’Exeter ce lundi.

La presse britannique le qualifie de "jour de la liberté". Après des mois de privation, ce lundi 19 juillet marque le retour à une vie normale en Angleterre. Adieu distanciation sociale, télétravail et surtout port du masque. Les boîtes de nuit ont fait le plein dès minuit avec une foule de fêtard désireux de profiter de leurs retrouvailles avec le dancefloor. 

Un vent nouveau qui soufflera aussi sur la famille royale dans les prochaines heures. Le prince Charles et son épouse Camilla seront les premiers à faire tomber le masque en public après la levée officielle des restrictions liées à la pandémie.

Un seul couac de communication en décembre

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles sont attendus à la cathédrale d’Exeter où ils se présenteront sans masque. Tout simplement parce que personne ne le leur a demandé. "S’il visite un musée et que le règlement du musée requiert toujours le port du masque, il le respectera", insiste un conseiller du futur roi auprès du journaliste spécialiste de la royauté Richard Palmer. Il devrait en être de même pour tous les autres membres de la famille royale qui agiront au cas par cas. Et ont jusqu’ici appliqué à la lettre les recommandations sanitaires.

Ces deux dernières semaines, Kate a respecté une période d'isolement de dix jours après avoir été déclarée cas contact. Avec William, ils n’ont pas quitté leurs masques dans les travées de Wimbledon avant de les enlever une fois installés à leur place. Car rien ne les obligeait à les porter. Idem pour les tribunes de Wembley où ils ont assisté le visage découvert à plusieurs matches de l’Euro en compagnie de leur fils aîné George. Car là encore, aucune règle n’imposait le port du masque. Il y a bien eu un couac, en décembre dernier. La duchesse et le duc de Cambridge avaient été photographiés en compagnie de leur oncle Edward, de leur tante Sophie et de leurs enfants. Un petit groupe de neuf personnes qui avait fait grincer des dents outre-Manche, alors que les rassemblements étaient limités à six personnes.

Lire aussi

Depuis le début de la pandémie, la famille royale joue pleinement son rôle de représentation en se faisant porte-parole des différentes campagnes de sensibilisation. Les princes Charles et William ont révélé avoir contracté le virus. Kate et William se sont fait vacciner devant les caméras pour inciter la population à en faire autant. La reine Elizabeth II a fait partie des premiers Britanniques à avoir été vaccinés au printemps. Ce dimanche, elle a été aperçue visage découvert alors qu’elle était au volant de sa voiture, où se trouvaient deux hommes dont son directeur de course et responsable de ses écuries John Warren. S’il n’est plus obligatoire, le port du masque est toutefois recommandé dans les espaces clos où la foule est dense. Mais qui osera donc dire quoi faire à la souveraine de 95 ans ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : quelles sont les trois contre-indications à la vaccination ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

VIDÉO - Belgique : nouvelles inondations massives après un orage diluvien

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas en 24h, 22 décès enregistrés

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.