Covid-19 : le prince William "très fier" que ses grands-parents aient choisi de se vacciner

Covid-19 : le prince William "très fier" que ses grands-parents aient choisi de se vacciner

PRÉVENTION - Pour marteler l’importance de la vaccination dans la lutte contre la pandémie, le duc de Cambridge n’a pas manqué de rappeler que la reine et son époux avaient montré l’exemple.

Il a lui-même lutté contre le virus au printemps dernier. Le prince William multiplie les apparitions médiatiques pour assurer l’ensemble du personnel médical du soutien de la famille royale. Confinement strict oblige, c’est en visio que le duc de Cambridge s’est entretenu avec divers membres de "l’équipe vaccin" du Royaume-Uni.

L’occasion de souligner que la reine Elizabeth II, 94 ans, et le prince Philip, 99 ans, ont été parmi les premiers à bénéficier de la campagne de vaccination mise en place au Royaume-Uni. "Mes grands-parents ont été vaccinés et je suis très fier qu’ils l’aient fait. C’est vraiment très important que tout le monde soit vacciné", martèle le futur souverain dans une vidéo publiée par Kensington Palace samedi 16 janvier.

Confiné à Windsor, le couple de nonagénaires a reçu sa première injection dix jours plus tôt des mains du médecin de la famille royale. Habituellement assez discrète sur son état de santé, "la reine a décidé de rendre publiques ces informations afin d'éviter des inexactitudes et d'éventuelles rumeurs", avait indiqué l’agence de presse britannique PA citée par l’AFP. Au même moment, le prince William racontait au personnel d’un hôpital londonien parler à ses trois enfants George, Charlotte et Louis "tous les jours" des équipes médicales en première ligne "afin de s’assurer qu’ils comprennent tous les sacrifices faits".

Les réseaux sociaux de la famille royale, une plateforme d'informations sur la pandémie

Les différents comptes de Kate et William sur les réseaux sociaux sont devenus ces dernières semaines une plateforme d’informations sur la pandémie. "Un vaccin efficace est la meilleure manière de protéger les gens du virus. Nous avons tous un rôle important à jouer pour protéger nos proches et la NHS", insistent le duc et la duchesse de Cambridge en renvoyant vers le site officiel du système de santé publique britannique. Comme si la famille royale britannique avait retrouvé une fonction de porte-parole indispensable dans une crise sanitaire qui semble sans fin outre-Manche.

Lire aussi

Alors que l’ensemble du royaume est en quarantaine stricte pour tenter de contenir un variant du virus jusqu’à 70% plus contagieux, la vaccination de masse est devenue la priorité numéro un du gouvernement de Boris Johnson. Depuis le début de la campagne le 8 décembre, plus de 3,8 millions de Britanniques ont reçu une première dose de vaccin. 

Jusqu'alors dirigée vers les plus de 80 ans, les résidents des maisons de retraites et leurs soignants, ainsi que les personnels de santé en première ligne, la campagne s’ouvre ce lundi 18 janvier aux plus de 70 ans. Objectif ? 15 millions de personnes vaccinées d’ici la mi-février. Avec plus de 89.000 morts, le Royaume-Uni déplore le plus lourd bilan en Europe.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation à son plus haut niveau depuis fin novembre

Zanzibar : cette destination paradisiaque où les restrictions sanitaires n'existent pas

"C’est trop tard pour les nominations aux Oscars ?" : les tabloïds étrillent Meghan et Harry

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Hidalgo souhaite "adapter" et repousser l'heure du couvre-feu à Paris

Lire et commenter