Lââm au casting de "Danse avec les stars" : "Je n’ai rien à perdre à part 20 kilos"

Lââm au casting de "Danse avec les stars" : "Je n’ai rien à perdre à part 20 kilos"

SUR LE PARQUET - La chanteuse révélée dans les années 90 avec une reprise de Michel Berger rejoint à son tour la 11e saison du concours de danse de TF1. Un défi personnel qu’elle assure ne pas relever pour "relancer sa carrière".

Son franc-parler devrait animer une promotion qui se dévoile petit à petit. Lââm intègre l’aventure "Danse avec les stars" aux côtés de l’actrice Lucie Lucas, des chanteurs Wejdene et Tayc ainsi que de l’ex-aventurier de "Koh-Lanta" Moussa. 

Elle a elle-même révélé sa participation à la 11e saison du concours de danse de TF1 dans une interview sans concession accordée à Télé Star ce week-end. L’artiste, qui fêtera ses 50 ans le 1er septembre, parle d’un "honneur" et assure ne pas avoir signé "pour relancer sa carrière". "Elle est derrière moi, je n’attends rien", lâche-t-elle.

Son objectif ? "Ramener la coupe à la maison"

D’abord réfractaire à l’idée de venir danser en direct à la télévision, elle explique que "le confinement lui a fait voir les choses autrement". Lââm raconte que quand la production l’a contactée en 2018, elle était "très complexée". "Je le suis encore, mais je n’ai rien à perdre à part 20 kilos. J’ai besoin de bouger mes fesses et de me rebooster", dit-elle. La chanteuse a déjà prévu de reprendre le sport pour se préparer au mieux à l’échéance. "Je vais tellement souffrir à la rentrée que j’y vais doucement", glisse-t-elle. Elle reconnaît "ne pas être souple" et "avoir de gros problème de mémorisation". De quoi compliquer sans doute un peu le travail de son futur partenaire sur le parquet. "Je respecte tous les danseurs. Je prendrai celui qui voudra bien de moi", sourit-elle.

Lire aussi

Son objectif ? "Ramener la coupe à la maison !", s’amuse celle qui "n’a jamais gagné de prix". Fair-play envers ses futurs concurrents, elle n’a "pas spécialement" peur des commentaires des membres du jury - totalement remanié cette année autour du redoutable Chris Marques. "Ils me donneront les notes que je mérite. J’ai toujours eu les mauvaises notes à l’école donc ça ne me changera certainement pas", ajoute-t-elle. Lââm n’a peur de rien ni de personne, si ce n’est d’elle-même. "Je veux que les gens découvrent une autre Lââm. La vraie", insiste-t-elle. Le rendez-vous avec les téléspectateurs est pris.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Covid-19 : en Allemagne, les restrictions contre les non-vaccinés divisent

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.