Daniel Craig, Dwayne Johnson, Jennifer Lawrence… Malgré le Covid, les salaires des stars hollywoodiennes flambent

Daniel Craig, Dwayne Johnson, Jennifer Lawrence… Malgré le Covid, les salaires des stars hollywoodiennes flambent

GROS SOUS - Alors que le cinéma en salles traverse une crise sans précédent en raison de la pandémie, le magazine "Variety" révèle les salaires astronomiques que proposent les plateformes pour séduire les stars hollywoodiennes. Des chiffres qui donnent le tournis.

C’est un effet inattendu de la pandémie de Coronavirus. Les salles de cinéma ayant été désertées pendant de longs mois, l’avenir de l’industrie hollywoodienne se dessine en streaming, du moins pour un certain temps encore. Afin de s’attirer les plus grands noms du Septième art, les plateformes ont donc décidé de mettre le paquet et de les payer au prix fort. Dans une enquête publiée ce jeudi, le magazine professionnel Variety révèle le top des salaires reçus par les stars des films qu’on pourra découvrir sur notre écran de télé et/ou d’ordinateur dans les prochains mois.

Le pactole pour Daniel Craig

À ce petit jeu, c’est le Britannique Daniel Craig qui arrive en tête. L’actuel James Bond a en effet reçu 100 millions de dollars de la part de Netflix pour tourner dans les deux suites de À couteaux tirés, le thriller de Rian Johnson qui était sorti au cinéma en 2019. Il devance Dwayne Johnson, payé lui 30 millions de dollars par Amazon Studios pour tourner dans le film d’aventure Red One, une somme également promise à Leonardo DiCaprio pour la comédie Don’t Look Up, qui sera diffusée sur Netflix. Pour le même film, Jennifer Lawrence recevra 25 millions de dollars, faisant d’elle l’actrice la mieux payée de cette nouvelle ère numérique.

Pour mieux apprécier ces chiffres, Variety rappelle que depuis les années 1990, les grandes stars de cinéma touchent en moyenne 20 millions de dollars par film, avec un pic à 55 millions de dollars en 2011 pour Johnny Depp sur le quatrième volet de Pirates des Caraïbes. Si les plateformes gonflent aujourd’hui les salaires, c’est pour compenser les bénéfices sur les recettes en salles que les stars avaient pris l’habitude de percevoir ces dernières années. Pour le récent Avengers : Infinity War, Robert Downey Jr a ainsi perçu la bagatelle de 75 millions de dollars grâce au carton du film au box-office. Mais c’était un autre temps...

Lire aussi

Si tout ce petit monde semble se satisfaire de cette redistribution des cartes, elle ne se fait pas sans mal. Le mois dernier, Scarlett Johansson est ainsi entrée en guerre ouverte avec Disney, reprochant à la firme aux grandes oreilles d’avoir sorti simultanément Black Widow au cinéma et sur la plateforme Disney+, amenuisant de fait les sommes qu’elle aurait dû recevoir sur les recettes au box-office. D’autres superstars hollywoodiennes pourraient l’imiter dans les prochaines semaines. À moins que les majors, de peur de les voir filer vers Netflix & co., sortent le carnet de chèques à temps…

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Exposition d'une photo d'Emmanuel Macron en maillot de bain : le couple présidentiel porte plainte

Pourquoi SOS Médecins entame une grève de 24 heures dès lundi matin

Elections en Allemagne : les sociaux-démocrates en tête, incertitudes sur la succession d'Angela Merkel

Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Le Covid-19 pourrait altérer la matière grise du cerveau même chez les cas bénins

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.