"Departure" sur Salto : une mystérieuse disparition d’avion inspirée par le vol MH370

Diffusée sur 13e Rue, la série "Departure" est maintenant disponible sur la plateforme Salto.

FRISSONS - Déjà diffusée sur 13e Rue, la mini-série britannico-canadienne de six épisodes prend un nouvel envol sur la plateforme Salto. Une enquête aux allures de thriller multipliant les fausses pistes dont nous parle son interprète principale, Archie Panjabi.

Comment un avion transportant 250 personnes peut-il disparaître des radars sans laisser aucune trace ? C’est la question à laquelle tentent de répondre les enquêteurs de Departure, intrigante mini-série britannico-canadienne qui s’offre un second souffle sur Salto après sa diffusion sur 13e Rue. 

Si l’histoire en rappelle une autre, c’est parce qu’elle s’inspire de la tragédie du vol Malaysia Airlines MH370 dont on est sans nouvelles depuis le 8 mars 2014. "Ce drame a poussé le créateur de la série Vincent Shiao à écrire sur le sujet. Il n’avait écrit qu’une page au départ mais son texte a tellement attiré l'attention qu'il a été immédiatement chargé d'écrire les six épisodes", nous a expliqué Archie Panjabi lors du dernier Festival de télévision de Monte-Carlo en juin 2019.

Est-ce un suicide du pilote ? Est-ce une défaillance mécanique ? Est-ce du terrorisme ou est-ce quelque chose de plus sinistre ?- Archie Panjabi

Vue dans The Good Wife et Blindspot, l’actrice anglaise campe ici l’agent du Transport Safety Investigation Bureau chargée d’élucider l’affaire. "Alors qu’elle commence à permettre aux familles des victimes de faire leur deuil, elle se trouve confrontée à ses propres vérités dans sa vie privée", détaille-t-elle à propos de son personnage Kendra Malley, de retour au travail après une tragédie personnelle. Departure joue sur "cette peur et cette fascination qu’on a tous quand il s’agit de prendre l’avion". Comme l’impression d’assister à la fusion de Lost, Manifest, 24 Heures chrono et Homeland. "On pourrait dire que c'est un mélange de beaucoup de séries, mais Departure reste singulière", insiste Archie Panjabi. 

Aussi angoissante que fascinante, la série se fait de plus en plus stressante au fur et à mesure que progresse l’intrigue et que se multiplient les fausses pistes. "Est-ce un suicide du pilote ? Est-ce une défaillance mécanique ? Est-ce du terrorisme ou est-ce quelque chose de plus sinistre ?", interroge la comédienne qui promet de livrer la vérité aux téléspectateurs à l’issue des six épisodes. "Nous les avons tournés pendant quatre mois fin 2018. On pouvait enregistrer une scène de l'épisode 1 puis une autre de l'épisode 6 dans la même journée. C'était donc extrêmement difficile parce que vous deviez vraiment connaître tout le jargon technique ainsi que tout le voyage émotionnel de votre personnage. Mais j’aime les défis", sourit-elle.

Lire aussi

Elle défend avec la même vigueur ses partenaires. "On ne peut pas faire meilleur casting", assure-t-elle, louant notamment Christopher Plummer. "Il joue mon patron et on a une très bonne alchimie. C’est très agréable de travailler avec lui. Il est plein d’esprit et charmant", dit-elle de l’acteur britannique, décédé la semaine dernière à l’âge de 91 ans. Les amateurs de séries retrouveront également Claire Forlani (Les Experts Manhattan) et Dougray Scott (Desperate Housewives) au générique de cette série haletante.

>> Departure (2019), 6 épisodes disponibles sur Salto

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La barre des 100.000 morts du Covid-19 officiellement franchie en France

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

Lire et commenter